Bangalore de restaurants en orphelinats

A travers l'Inde du SudUn récit/album du carnet de voyage :
A travers l'Inde du Sud
Mumbay - Bangalore : 24h en seconde classeRécit/album précédent :
Mumbay - Bangalore : 24h en seconde classe
Little Italy !Récit/album suivant :
Little Italy !
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Lever dans le train à 8h. On attend Bangalore pour le petit déjeuner et on compte les gares pour passer le temps. A la gare de Bangalore, notre guide nous trouve très vite et nous accueille d'un "Bienvenue à Bangalore", en français dans le texte ! Il s'appelle Surinder, il est Sikh et fait des études de français. Nous voilà décorés avec de beaux colliers d'œillets (d'Inde, bien entendu !).
On rejoint l'hôtel en auto-rickshaw, un de ces nombreux taxis à trois roues dont le moteur 2 temps très polluant lui a vallu l'interdiction dans certaines grandes villes. L'hôtel nous semble bien luxueux comparé au miteux Sahara Hostel de Mumbai ! Petit-dèj' au restau, déjà plus classique : thé (avec beaucoup de lait) et pain de mie beurré ! On passe la matinée à dormir.
A midi, on teste au restaurant le "South Indian Menu", appelé aussi Thali, on apprendra très vite que c'est LE plat de tous les jours, et qu'on a pas fini d'en manger ! L'après-midi on rate de peu notre correspondante locale (Benjamine, une française mariée à un indien), RDV pris le lendemain matin. Retour à l'hôtel à pied, dans un "smog" à peine croyable. Une petite pensée pour nos amis qui viennent d'arriver à Mumbai et qui ont dû pleurer en voyant leur hôtel !
Le soir on va à pieds tester un autre restaurant, et c'est toujours aussi bon ! On discute beaucoup avec notre guide, qui parle vraiment bien français. Ça ne va pas me faire progresser en anglais ! Retour sous la pluie.

Jeudi 6 août
Nous avons les nouvelles du jour glissées sous la porte de chaque chambre. Christina et moi avons du mal à nous sortir du lit... Petit déjeuner classique, on a enfin compris comment éviter de se faire noyer le thé dans du lait : commander un "black tea", tout simplement ! Petite promenade digestive dans le marché aux fruits.
10h : taxi pour le restaurant de Benjamine. Elle nous explique sa collaboration avec les AEM (les Amis des Enfants du Monde, notre association d'adoption) sur différents sites. Elle voudrait nous faire modifier notre itinéraire pour que l'on visite les projets de communautés éloignées des villes. Elle nous convainc aussi d'aller une journée voir une communauté italienne à 100km de Bangalore. A midi, elle nous laisse pour un RDV : elle doit ouvrir un quatrième restaurant, car 2000Rps (300frs de l'époque, 40€ d'aujourd'hui) ne lui suffisent pas pour vivre !
Repas dans son restaurant européen. Aux hamburgers, que les indiens mangent avec délice, on préfère pizza et pâtes. Le repas nous revient à 100Rps, le double de d'habitude ! Retour à l'hôtel par un chemin plus direct et moins pollué, à travers un immense parc tranquille. La mousson nous oblige à finir en auto-rickshaw.
A 17h, direction le Collège RTC, où se trouve l'orphelinat où a été Christina. Le collège accueille 6000 élèves ! Christina retrouve avec une certaine émotion son ancien univers, à la différence que maintenant les enfants ont des tables et des lits. Les enfants, qui attendent d'être adoptés en France et en Italie, sont ravis d'avoir de la visite.
Notre filleule, Catherine, nous rejoint, elle est timide et ne comprend pas le sens de notre visite... J'imagine que les fonds réunis par l'association profitent à tout le collège, le principe du parrainage est peut-être plus un moyen d'émouvoir les donateurs ? Nous visitons ensuite un des internats (il y en a deux). Nous avons droit à des chants et danses traditionnelles. Retour à l'hôtel à 21h.
___
Vendredi 7 août
Nos amis, partis 2 jours après nous, arrivent enfin à Bangalore, "couronnés" d'œillets d'Inde par Surinder. Pendant qu'ils s'installent nous repartons chez Benjamine, avec qui nous retournons au Collège RTC. Rencontre avec Clara, une assistante sociale qui s'occupe des adoptions depuis plusieurs années. Elle a retrouvé quelques renseignements sur Christina, mais nous dit qu'il y en a plus dans de vieux registres que les parents ne peuvent pas consulter. Au moment de partir, Christina s'est sentie malade. L'émotion ou une turista ?
Après-midi à l'hôtel, puis partons prendre l'apéro chez Benjamine. Petit appartement dans un immeuble luxueux (pour Bangalore, du moins) et gardé (ici le moindre petit hôtel ou immeuble l'est). Rencontre de son mari indien et leurs deux enfants.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

PierrotAuteur : Postée le 21 avril 2008 par Pierrot
Vu 305 fois
A travers l'Inde du SudUn récit/album du carnet de voyage :
A travers l'Inde du Sud
Mumbay - Bangalore : 24h en seconde classeRécit/album précédent :
Mumbay - Bangalore : 24h en seconde classe
Little Italy !Récit/album suivant :
Little Italy !
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
38 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations