Perdus dans Monaco

A la mer en vélo, à travers les Alpes du SudUn récit/album du carnet de voyage :
A la mer en vélo, à travers les Alpes du Sud
Méditerranée, nous voilà !Récit/album précédent :
Méditerranée, nous voilà !
Cap Ferrat - GrasseRécit/album suivant :
Cap Ferrat - Grasse
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Au réveil, on s'aperçoit qu'un type pas très net a profité de notre toile de tente transformée en couverture pour piquer lui aussi un roupillon. Quand on commence à plier bagages, il se barre en titubant, façon Las Vegas Parano... Cool...
Départ de Menton très tranquille, après un petit déjeuner au bistrot. Petit passage de la frontière pour faire un tour à Ventimiglia, en Italie. On avait absolument rien à y faire ou à voir, juste pour l'ambiance italienne (ben oui, nos grand-mères sont ritales...).
Retour en France par le même chemin, traversée de Menton, puis commence pour nous une longue errance à travers Monaco. Le paradis des riches est bel et bien l'enfer des cyclistes ! Des avenues dans tous les sens, des tunnels, et comme c'est un rocher, ça ne fait que monter, descendre et tourner ! Une horreur cyclotouristique ! En plus, on se fait refouler d'une plage : on a essayé d'y entrer pépères, mais une espèce de gorille en costard à oreillette nous a barré la route : "Je suis désolé, messieurs, mais ça va pas être possible." Texto ! Quoi ? Ils sont pas assez classes nos cuissards ? Enfoiré va !
Puis, l'errance continua, on était bel et bien perdu dans ce monde doré (comme a dit Vincent en voyant les trottoirs en marbre, on se croirait dans une salle de bains !). On s'est même fait refoulés à un poste de douane : c'était pas le bon, il était réservé aux voitures. Finalement, on a du se rendre à l'évidence : pour quitter Monte-Carlo direction Nice, il fallait soit remonter loin là-haut sur la corniche, soit traverser des tunnels. Las de tous nos précédents cols, on a choisi les tunnels... Cyclotouristes du monde entier, révoltez-vous ! Envahissons ce monde de pingouins en Rolls et balançons-les à la mer !
Sortis de l'enfer bancaire, une autre plage, magnifique crique sous la corniche, nous refoula aussi : il fallait abandonner les vélos au bord de la route pour y descendre par un minuscule sentier à flanc de falaise...
Mais on a pu se rattraper au Cap Ferrat : pas de camping, nous dit-on à l'Office du Tourisme. Qu'à cela ne tienne, on va se baigner comme tout le monde, puis une petite balade dans cet autre paradis pour riches surprotégés derrière leurs murailles à tessons de bouteilles, et hop ! on revient sur la plage à la nuit, la plage pour nous tout seuls ! Deux crasseux qui narguent les bourges en campant sous leurs fenêtres ! Bonne petite soirée avec des jeunes de Nice venus se faire un petit feu sur la même plage.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

PierrotAuteur : Postée le 09 avril 2008 par Pierrot
Vu 94 fois
A la mer en vélo, à travers les Alpes du SudUn récit/album du carnet de voyage :
A la mer en vélo, à travers les Alpes du Sud
Méditerranée, nous voilà !Récit/album précédent :
Méditerranée, nous voilà !
Cap Ferrat - GrasseRécit/album suivant :
Cap Ferrat - Grasse
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
106 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations