De St Aubin de Blaye à Blaye - 20 kms

Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Leblogdenini.jimdo.com/Aujourd’hui l’étape sera courte et agréable. Nous prenons donc notre temps. Pendant le petit déjeuner à l’hôtel nous bavardons avec le patron, portugais. Son fils est parti sur le chemin de Saint Jacques il y a quelques années. Il nous explique qu’il lui avait offert un joli bâton et que celui-ci lui avait été volé à Santiago. Nous ferons attention aux nôtres, ils n’ont aucune valeur, juste sentimentale. JC fait une encoche sur le sien à chaque étape. Il y aura la partie française et, de l’autre côté la partie espagnole. Pour l’heure, moi je n’en ai plus. J’ai abandonné le mien lorsque les chemins sont devenus moins boueux, à l’entrée des vignes. C’est en territoire espagnol, à Deba que les besoins se feront de nouveau sentir…
Une grande partie de l’étape se fait en empruntant une petite route, ancienne voie ferrée. Jolie route, tranquille, qui ne fait pas mal aux pieds, bref, reposante.
Nous déjeunons vers Le Pontet, près d’une salle des fêtes avec banc et table. Nos amis gendarmes à 50 mètres nous offrent le spectacle. Toi, je t’arrête, toi, non, toi je t’arrête. Sur quel critère ? Le pif bien connu du gendarme…
Nous achetons les petits gâteaux du dimanche puis nous repartons pour finir tranquillement l’étape. Il fait encore très chaud mais le parcours est souvent ombragé.
Nous arrivons à Blaye vers 15h. L’hôtel est à un km du centre, alors nous ne faisons que poser nos sacs car sinon je n’aurais plus le courage de repartir ! Nous repérons l’embarcadère pour demain matin. Il nous faudra à peu près 20 minutes pour traverser la gironde et arriver à Port Lamarque. Le départ sera à 7 heures.
On s’achète des petits gâteaux. Comment ça, encore ? C’est tout ce que le pèlerin a trouvé d’ouvert, on est dimanche.
Nous nous installons en terrasse et nous prenons un chocolat chaud. C’est vrai qu’il fait très chaud mais c’est de ça que nous avons envie. Au cours de notre voyage, nous aurons ainsi des envies qui ne nous sont pas coutumières. Peut être un besoin du corps ?

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

monyAuteur : Postée le 24 juin 2009 par mony
Vu 92 fois
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
30 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations