Photos de Mandritsara

Lancer le diaporama
1
Photos
Madagascar : mon arbre flamboyant
Madagascar : mon arbre flamboyant

N'est il pas splendide cet arbre, appelé "flamboyant", aux alentours de Mandritsara ? En fleurs, nous étions en novembre, il annonce noël sous les tropiques.

Qui veut de l'eau?
Qui veut de l'eau?

Transporter dix litres d'eau sur la tête, essaie un peu (piste d'atterissage à Mandritsara).

Jeune fille au marché
Jeune fille au marché

Au marché à Mandritsara tout le monde semble vendre. Cette petite fille vend des légumes.

Petit bain de pieds
Petit bain de pieds

Petit bain de pieds à Mandritsara.

Miss Dior
Miss Dior

Moi je prends l'air devant chez moi (Mandritsara).

La tête, c'est ça qui compte
La tête, c'est ça qui compte

Piste d'aviation à Mandritsara, nous transportons l'eau sur notre tête. Essaye un peu et fais beaucoup d'exercice; nous faisons cela depuis tout petit.

Moi je me repose un peu
Moi je me repose un peu

Moi je me repose un peu; ce vahaza photographe peut me photographier tant qu'il veut, il a l'air sympa et il a sans doute remarqué que je suis belle et bien habillée (Au marché de Mandritsara).

Village des lépreux
Village des lépreux

J'ai souffert de la lèpre qui existe encore chez nous; je suis guèri, mais mes pieds par exemple sont insensibles et je me blesse régulièrement; suite à ma maladie je ne sais pas marcher sans béquille; je vis au "village des lépreux" à Mandritsara, dans une maison dont la construction a été financée par les soeurs de la providence et les missionnaires salvatoriens; nous sommes aussi reconnaissants envers le fondation Raoul Follereau pour leur aide.

Alléger le fardeau
Alléger le fardeau

Portrait d'un homme traversant le pont près de Mandritsara.

Sourire mystérieux
Sourire mystérieux

Je trouve son sourire et son regard très mystérieux sous l'ombre du chapeau (portrait à Mandritsara); l'ombre forme comme une dentelle sur son visage et me fait penser à ma maman qui portait un chapeau et un voile devant son visage, femmes mystères, beautés divines, bonheur de l'homme.

Toilette après une journée de travail
Toilette après une journée de travail

Après avoir sorti toute une journée de la terre glaise du sol pour fabriquer des briques, cela fait du bien de se laver un peu avant de rentrer à la maison. Mandritsara

Mon trésor sur mon dos
Mon trésor sur mon dos

Je porte mon trésor sur mon dos et bien à l'abri du soleil. La vie est belle à Mandritsara.

Le bain dans la rivière
Le bain dans la rivière

Quel plaisir de pouvoir jouer et se laver dans la rivière, ici à Mandritsara.

Visite au centre de santé avec le petit
Visite au centre de santé avec le petit

Les soeurs de la providence gèrent, à Mandritsara le centre de santé Fanantanena, ce quit veut dire espoir. Ici les parents attendent à l'extérieur pour faire examiner leur petit enfant.

Un grand sourire pour tous
Un grand sourire pour tous

J'offre un grand sourire à tous les visoterriens (écolière à Mandritsara).

je rentre à la maison après mon travail
je rentre à la maison après mon travail

Fatiguée de la fabrication de briques, je rentre à la maison (Mandritsara).

Fabrication de briques
Fabrication de briques

Tous les jours je creuse la terre pour en faire des briques (Mandritsara), jusqu'à 1.000 par jour; cela me fait des muscles. Je place la terre dans les petites formes en bois.

On dirait que la pluie va tomber
On dirait que la pluie va tomber

Fin de journée, beaucoup de vent, air chaud, on dirait que la pluie va tomber à grosses gouttes (Mandritsara).

Traverser le fleuve
Traverser le fleuve

Traverser le pont avec ma charette (Mandritsara).

Après une journée de travail
Après une journée de travail

Je viens de former comme tous les jours des briques au départ de la terre, c'est le gagne-pain de toute notre famille.

A la campagne
A la campagne

Scène de vie à la campagne à Mandritsara.

Eugénie
Eugénie

Eugénie a 20 jours, sa maman est déjà décédée, sa grand-mère Ravaviny prendra soin d'elle; Ravaviny avait 14 enfants et en a déjà perdu 7; c'est comme ça la vie à Madagascar; ici Ravaviny visite le centre de santé à Mandritsara, géré par les soeurs de la Providence (cet ordre a été fondé par le curé de paroisse Jacques François Dujarié en 1806 à Ruillé Sur Loir en France).

Surtout ne pas s'énerver
Surtout ne pas s'énerver

Marché de Mandritsara: l'art c'est de rester calme: si le passant veut acheter, il achètera.

on charge, on se repose?
on charge, on se repose?

Scène de vie à Mandritsara, au nord-est de l'île.

Viens manger chez moi
Viens manger chez moi

Viens manger chez moi, je peux te frire quelques bananas (A Mandritsara)

Marché à Mandritsara
Marché à Mandritsara

Combien côuterait une charrue? Au marché à Mandritsara.

Vente de lychee
Vente de lychee

Les femmes vendent les lychees le long de la route ici près de Mandritsara.

Sept orphelins
Sept orphelins

Roseline, cette petite fille de trois mois, en visite au centre de santé à Mandritsara vient de perdre sa maman Louise qui laisse sept enfants orphelins; le centre de santé Fanantenana - ce qui signifie espoir - est depuis 1991 géré par les soeurs de la providence; on pense que la maman est morte suite à une meningite; cela me fait penser à ma propre mère qui perdait, suite à la guerre '14-'18, ses deux parents lorsqu'elle avait six ans; la famille comptait également sept enfants; qui à Madagascar prendra soin des sept enfants?

Est-ce qu'on prend l'avion ou le bus?
Est-ce qu'on prend l'avion ou le bus?

Pour rentrer de Mandritsara à Antananarivo j'ai passé plus de 24 heures dans le bus; prix: 40.000 ariary, ce qui fait environ 16 euros; une alternative c'est le petit avion, mais les jours de vol ne convenaient pas dans mon programme; survoler l'île ainsi doit être fantastique; j'ai vécu cela à Haïti, volant de Port-au-Prince à Hinche pour visiter mon ami le père Alphonse (belge) qui vit là-bas.

Mes enfants, ma richesse
Mes enfants, ma richesse

Mes enfants sont ma richesse (Mandritsara).

L'eau précieuse
L'eau précieuse

À Mandritsara les soeurs de la providence ne font pas que prier, elles creusent aussi des puits d'eau.

La vie à la rivière
La vie à la rivière

La vie de tous les jours au bord de et dans la rivière à Mandritsara.

Chacun transporte quelque chose
Chacun transporte quelque chose

Tout près du marché de Mandritsara j'ai pris ce jeune homme en photo; le poids de sa charge est bien réparti.

tous les enfants à l'école
tous les enfants à l'école

A Mandritsara les soeurs de la providence organisent des cours d'alphabétisation; ainsi les enfants peuvent aller à l'école.

Boucherie à Mandritsara
Boucherie à Mandritsara

Boucher au marché de Mandritsara; bon appétit!

Mandritsara : la campagne
Mandritsara : la campagne

En route vers notre potager à Mandritsara, j'ai été impressionné par l'immensité du paysage et cette scène des activités à la campagne.

L'église de Mandritsara
L'église de Mandritsara

L'èglise de Mandritsara et les lycéens, à Madagascar.

Embarras du choix au marché à Mandritsara
Embarras du choix au marché à Mandritsara

Marché à Mandritsara; tu veux dix oeufs, cela fera 3 000 ariary (soit 1,2 euros); Bon appétit!

Christian Dior, à Mandritsara
Christian Dior, à Mandritsara

Christian Dior, au marché de Mandritsara.

Construction d'une salle paroissiale
Construction d'une salle paroissiale

Mandritsara: construction d'une salle paroissiale.

Petit flirt?
Petit flirt?

Scène au collège à Mandritsara.

Retour du potager
Retour du potager

Retour du potager près, de Mandritsara.

Cours en malgache
Cours en malgache

Cours en langue malgache (Mandritsara).

Lychees en abondance
Lychees en abondance

A Mandritsara on trouve des lychees en abondance.

Au marché de Mandritsara
Au marché de Mandritsara

Marché de Mandritsara: pour moi ce sera dix oeufs, et je vous dois 3 000 ariary; que pensez-vous de mon chapeau?

Séchage
Séchage

Les briques sont d'abord séchées au soleil avant de passer au four (Mandritsara).

Pour les bananes frites, c'est chez moi
Pour les bananes frites, c'est chez moi

Cher passant, si tu as envie de te régaler avec quelques bananes frites, arrête toi chez moi (marché de Mandritsara); tu veux quatres bananes frites? Ok, cela te fera 200 ariary (soit 0.1 €).

Jeune maman
Jeune maman

Jeune maman à la campagne près de Mandritsara.

Vacances à Mandritsara
Vacances à Mandritsara

Une femme Tsimihety.

Rivière à Mandritsara
Rivière à Mandritsara

Belle rivière à Mandritsara.

1
Partager vos photos de voyage à Mandritsara

Vous êtes parti récemment à Mandritsara et avez pris des photos? Nous vous encourageons à les partager sur Visoterra pour les montrer à vos proches ou aider les Visoterriens à préparer leurs voyages à Mandritsara. Toutes les images présentées dans ces albums ont été envoyées par des Visoterriens.

Deux possibilités :

Par ailleurs, en plus des photos Mandritsara, Visoterra contient d'autres pages qui peuvent vous aider à préparer votre voyage : et plein d'autres informations. N'hésitez pas à repasser régulièrement ici pour découvrir de nouvelles photos Mandritsara.

Chercher dans Visoterra
36 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture