Objectif Suède

Un été en Finlande

Posté le 22 juillet 2008 par cricri - 23 récits/albums

Nous voici enfin à la veille du départ! Tout est prêt pour ce voyage de 3000 km en voiture.Après des mois de recherches, de lectures et de préparation, je m'inquiète un peu. Et si ces vacances ne correspondaient pas à notre attente? A plus tard pour la réponse!

Jour 1: Belgique-Suède 970km - Voir sur Visoterra

Posté le 27 août 2008 - Europe - 3 photos

Premier jour de vacances et nous nous levons aussi tôt que pour aller travailler! Nous démarrons à six heures sous un ciel clément,temps sec,14 degrés et le soleil brille. Ca fait du bien après plusieurs semaines de grisaille.
Nous quittons le territoire belge et,après une brève incursion aux Pays-Bas,nous poursuivons notre route en Allemagne.
Matinée sans histoire,avec un trafic assez fluide même dans la vallée de la Ruhr. Ce bassin industriel m'étonnera toujoursn est loin d'un pays noir et sinistre,les éoliennes poussent comme des champignons et agrémentent un paysage très verdoyant. Superbe leçon de protection de l'environnement!
Le thermomètre affiche déjà 23 degrés quand nous nous arrêtons à midi pour un pique nique. Au menu,taboulé et salades,un délice! Mais pas question de trainer trop,nous roulons à un rythme assez cool mais sans relâche car nous aimerions faire halte à Lübeck que nous avons déjà visité il y a plus de 20 ans.
Malheureusement, les choses se compliquent.En vue de Hambourg,nous traversons une zone de travaux importants et les bouchons vont nous faire perdre à peu près une heure et demi.Hambourg,plus grande que Bruxelles,est la deuxième ville d'Allemagne après Berlin.Son port sur l'Elbe est immense et impressionant:des ponts roulants qui chargent des containers passent même au-dessus de nous.
Ce contretemps nous permet juste de faire une visite éclair de Lübeck,charmante cité médiévale entourée de canaux et coiffée d'une multitude de clochers,mais aussi un port important sur la Baltique.
Nous repartons en direction de Puttgarden et du ferry pour le Danemark.L'attente n'est pas trop longue,moins d'une demi heure,et l'embarquement est très rapide.La traversée de l'Orthmühle s'annonce agréable.Nous nous installons sur le sundeck bien décidés à en profiter.A ce prix-là! 62 euros pour la voiture,passagers inclus.
Et nous voici sur le sol danois! Encore une bonne centaine de kilomètres jusqu'à Copenhague mais ce sont les plus durs car la journée commence à être longue.Heureusement,un dernier spectacle nous sort de notre torpeur,c'est celui de l'Oresundbron à la lumière du soleil couchant. Ce pont-tunnel suspendu relie le Danemark à la Suède,partant de la périphérie de Copenhague pour arriver à Malmö qui est notre première ville étape.Nous n'avons pas trop de difficultés à trouver le camping situé au bord de l'eau,mais le temps de monter la tente,nous mangeons quasi dans le noir.

Lübeck, Finlande
Lübeck
Coucher de soleil

Jour 2: Malmö - Nyköping +/- 510 km - Voir sur Visoterra

Posté le 31 août 2008 - Götaland - 6 photos

Notre première nuit sous la tente fut rude surtout pour moi car c'est la première fois que je campe en quasi un demi siècle d'existence. Notre tente est ultra légère et prévue pour aller dans un sac à dos donc ce n'est pas vraiment le grand confort. Pendant le petit déjeuner,premier contact agréable avec un employé du camping qui propose de nous prendre en photo. Au moment du départ,un suédois qui loue un emplacement à l'année nous donne quelques tuyaux sur l'itinéraire et nous déconseille Stockholm (trop cher dit-il).
Avant de reprendre la route,nous nous attardons dans le parc au bord de l'eau et profitons de la vue sur le pont suspendu. Après quelques hésitations,nous décidons de ne pas visiter Malmö mais de plutôt aller à Lund qui n'est qu'à 10 km. Lund est une jolie petite ville universitaire très calme en été car ses 30000 étudiants sont encore en vacances. Nous flânons dans les rues étroites,sur les places et près du musée de plein air.Le temps est superbe et la journée promet d'être chaude.
Nous repartons peu avant midi et commençons par longer la baie d'Helsingor qui est vraiment magnifique. La route bifurque alors vers l'intérieur des terres où se succèdent des paysages de forêts de sapins à perte de vue. Avant que la monotonie ne s'installe,nous arrivons à Jönköping sur le lac Vättern. Les points de vue sur le lac parsemé d'îles sont splendides et,histoire de bien en profiter,nous faisons une pause café dans une auberge sympa avec terrasse sur le lac.
L'autoroute nous amène alors à Nyköping,station balnéaire et port de plaisance sur la Baltique,où nous avons repéré un camping. Celui-ci se situe en réalité à Oxelösund à 10 km de là.On y arrive par un chemin tortueux à travers la pinède.Le camping est génial,bien équipé et pas trop grand mais il est bondé. Heureusement, on a le choix pour planter la tente:pinède,herbe ou plage.La baie est magnifique au soleil couchant et les oiseaux aquatiques abondent mais aussi les crapauds,écureuils et... les PREMIERS MOUSTIQUES!!!

Pont sur l'Oresund
Jardin de l'université
La Suède
Suède
Lac Vättern
Oxelösund

Jour 3: Nyköping - Bye +/- 400 km - Voir sur Visoterra

Posté le 05 septembre 2008 - Suède - 8 photos

Lever à l'aube! Eh oui,la luminosité de grand matin m'empêche de dormir et Manu se lève aussi, résigné! Petit déjeuner cool sous l'oeil attentif des oiseaux! Nous quittons ce super camping à regret vers 10 heures,nous aurions bien profité un peu de la plage et fait trempette.
Le début du trajet sur l'autoroute est assez monotone avec les forêts à l'infini. Nous passons Stockholm sous un soleil de plomb sans nous arrêter puis les lacs se multiplient et animent le paysage.
A partir de Gävle soit 170 km au nord de Stockholm,l'autoroute fait place à une route à deux bandes qui ne nous quittera plus jusqu'à l'arrivée. Elle est très bien aménagée et des espaces de dépassement sont prévus régulièrement mais nous sommes quand même en perte de vitesse. Les radars sont fréquents et les suédois plutôt respectueux des limitations. Les panneaux " attention aux rennes " apparaissent aussi mais point d'animal en vue!
Nous entamons donc toute la remontée du golf de Botnie le long d'une côte très découpée mais il faut quitter la voie principale pour profiter de la variété des paysages. Et ainsi, nous allons à Skärsä village de pêcheurs parmi tant d'autres. C'est vraiment idyllique: les maisons en bois toutes peintes en rouge,les vieux hangars à bateaux et les poteaux alignés pour les filets à poissons. Non seulement idyllique mais reposant,apaisant!
Vers 18 heures,après la traversée de la région industrielle de Sundsvall,nous nous arrêtons à Bye dans un camping au bord de route mais avec un lac côté jardin. Les stugor (chalets en bois)sont tous occupés par des suédois en week end et par un couple de français. Par contre, nous avons une grande prairie quasi pour nous tous seuls:une famille hollandaise nous rejoint ainsi qu'une femme avec 3 enfants et un chien. Le camping est équipé d'un resto avec terrasse et vue sur le lac, on en profite car les moustiques ne se font pas trop pressants.

Nyköping
Lac suédois
Paysage, Suède
Skärsä
Skärsä 2
Skärsä 3
Au camping, Suède
Au camping 2

Jour 4: Bye - Tore +/- 570 km - Voir sur Visoterra

Posté le 05 septembre 2008 - Laponie suédoise - 6 photos

Il fait vraiment trop clair sous la tente et, plus nous montons plus les nuits sont courtes, et donc, encore un réveil matinal! Nous ne sommmes pas les seuls, un motard arrivé tard hier soir est déjà sur le point de partir. Par contre,du côté des suédois,ça dort ferme et à la belle étoile! Le chien ne réagit même pas quand je passe à proximité. En préparant le café dans la cuisine,je parle un peu avec la dame hollandaise. Ils partent en Norvège pour le mariage de leur fils aîné.
Aujourd'hui,nous remontons la côte haute "Höga kusten" entre Harnösand et Örnsköldsvik. La région est superbe,parsemée de fjords tellement profonds qu'on n'en voit pas le bout et qu'on a du mal à imaginer que la mer est tout près. Tout cela avec la Skuleberget (petite montagne) en toile de fond! Nous franchissons aussi un pont suspendu (le plus long de Suède et le 7ème au monde)qui domine le fleuve à 40 mètres.
Sur une aire de repos,nous retrouvons les français du camping,ils viennent de Lyon et remontent jusqu'à Kirkenes en Norvège où ils prendront l'express côtier qui fait tous les fjords jusqu'à Bergen.
La végétation change peu à peu,les sapins montent moins haut et laissent parfois la place aux bouleaux.
Nous atteignons Lulea et son archipel en fin d'après midi. Un tour en bateau nous tente mais les heures ne correspondent pas à notre "planing".Nous visitons donc Gammelstad - village paroissial inscrit au patrimoine de l'Unesco- c'est mignon mais ça ne m'attire pas plus que ça.Un peu trop hors du temps.
Dernière nuit sous la tente à Tore,le point le plus au nord de la Baltique.Nous avons eu 22 degrés maximum dans la journée et la température reste agréable en ce début de soirée mais les nuages arrivent et Manu craint la pluie.

Suède
Lulea
Lulea 2
Tore
Tore 2
Tore 3

Jour 5: Tore - Killopaa +/-480 km - Voir sur Visoterra

Posté le 05 septembre 2008 - Laponie suédoise - 9 photos

Pas de pluie ce matin mais de gros nuages. Nous passons la frontière finlandaise à Tornio,les routes restent bonnes mais peu rapides.Peu après Rovaniemi,nous franchissons le cercle polaire arctique. Ca mérite bien une halte d'autant plus que Rovaniemi est également célèbre car c'est le village du père Noël!
C'est peut-être "kitch" mais c'est quand même génial pour les grands enfants que nous sommes! Pour le porte-monnaie,c'est moins marrant! Pourtant,nous sommes bien décidés à y revenir dans 3 semaines avec ma fille qui nous rejoint bientôt.
Les nuages font place à un ciel tout bleu pour la fin du voyage mais le thermomètre n'affiche plus que 15 degrés.
Ca y est! Les rennes ont quitté les panneaux de signalisation et apparaissent au bord des routes. Pour faire plus vrai,le premier que nous croisons est un vieux mâle avec des bois énormes.Il semble vouloir foncer sur la voiture mais bifurque au dernier moment.
Peu avant Saariselka,nous voyons un panneau Killopaä - centre montagnard - 10 km,nous nous engageons sur une route rectiligne,vallonnée,bordée de forêts et semblant aller vers l'infini mais elle s'arrête dans le village. Terminus! Pour aller plus loin,c'est à pied!Killopää est situé juste en bordure du parc national Urho Kekkonen et nous a semblé un bon point de départ pour des balades. L'accueil à la réception se fait en anglais et est très cordial. Notre chalet se situe non loin de là sur un chemin de terre parallèle à la voie principale. Il est mitoyen à 3 autres habitations mais c'est tout calme,seule une d'entre elles est occupée. L'intérieur est tout en bois,superbe,tout confort et même un sauna privé.Nous nous installons assez rapidement et en 10 minutes à pied,nous rejoignons le bâtiment de la réception où se trouvent aussi un hôtel et un restaurant. Pour ce premier repas lapon,Manu est gâté:du saumon (il déteste!),moi,je me régale!
Après le diner,nous faisons une petite balade jusqu'au sauna à fumée et à la piscine arctique (9 degrés) qui dit mieux? Un renne peu farouche est occupé à brouter l'herbe,c'est le moment de faire des photos! Raté! Ca bouge beaucoup ces petites bêtes!Nous terminons par une petite boucle de 1 km qui nous amène dans la forêt autour du village mais nous avons oublié les répulsifs et je sors vaincue d'une attaque aérienne en règle.De retour au chalet,je profite d'un moment de détente dans le sauna

Frontière finlandaise
Cercle polaire
Rovaniemi
Arrivée à Killopaä
Killopaä 1
Le chalet
Killopaä
Killopaä 2
Killopaä 3

Jour 6:sentiers de découverte autour de Killopaä - Voir sur Visoterra

Posté le 07 septembre 2008 - Laponie Finlandaise - 15 photos

Une bonne nuit dans un vrai lit,des tentures pour cacher la lumière,bref des petits détails qui vous rendent tout à coup la vie plus agréable!
Je suis debout vers 8 heures et je pars à pied acheter du pain à la réception:10 minutes sous un ciel bleu et un froid vivifiant (10 degrés),je me sens déjà en pleine forme pour la journée! Manu,lui,est un peu dur à tirer du lit!
Nous prenons le petit déjeuner en compagnie d'un renne qui vient arracher quelques touffes d'herbe sous notre fenêtre.
Ce matin,nous faisons une boucle de 3 km au départ de Killopaä. Le Porolenkki trail nous emmène sur les pentes de l'Ahopää. C'est une montagne ou plutôt colline au sommet arrondi et à la végétation rare qu'on appelle ici "tunturit".Nous marchons surtout dans le marais où nous découvrons une flore inconnue (pas évident au premier regard mais il faut prendre le temps de s'arrêter pour en profiter). Des sentiers de planches nous aident à franchir les passages les plus humides,cela peut paraître trop artificiel pour de la rando mais ils ont aussi leur utilité dans la préservation des plantes et le risque d'érosion (l'eau détruirait tout).
De retour au chalet,petite pause avec une soupe puisée dans nos sachets de lyophilisé et un bout de pain.
L'après-midi,nous prenons la voiture pour Saariselkä à 16 km,le seul endroit où l'on puisse faire des courses. Mais auparavant,nous partons pour une autre boucle de 6 km sur un sentier de découverte vers le sommet du Lisakkipää situé à +/- 500m d'altitude. La végétation change très vite,plus de sapins mais des bouleaux de moins d'un mètre de haut et au sommet,herbe rase,mousses et lichens sur un sol rocailleux. A intervalles réguliers,des panneaux en anglais nous expliquent le phénomène de la glaciation,la formation des failles et la raison du paysage géologique actuel. Très intéressant! Nous quittons à regret le sommet qui nous offre un panorama époustouflant et nous terminons la journée par une chose moins agréable,les courses. On trouve tout dans ce magasin:l'alimentation,une pharmacie,un resto self-service,la poste...pratique!

Alopää
Marais
Pentes de l'Alopää
Flore des marais 1
Flore des marais 2
Flore des marais 3
Flore des marais 4
Champignon
Saariselkä
Urho Kekkonen
Début du parcours
En cours de balade...
En cours de balade...
Au sommet...
Des rennes

Jour 7:le Ruilanpolku trail - Voir sur Visoterra

Posté le 14 septembre 2008 - Laponie Finlandaise - 14 photos

Début de matinée sous les nuages mais avec une température proche des 20 degrés. Nous avons choisi d'aller jusqu'au village de l'or de Laanila ce qui nous fait une boucle de 20 km en forêt. Un commencement plutôt désastreux:nous tournons en rond pendant presque une heure car des travaux forestiers d'abattage d'arbres ont enlevé le marquage de l'itinéraire. Quand nous sommes enfin sur la bonne piste,celle-ci s'avère assez décevante car il s'agit d'une piste de ski de fond sans grand intérêt. Nous passons une clôture qui délimite les élevages de rennes,nous quittons ceux de la commune de Sodankylä pour ceux d'Inari.Encore quelques kilomètres jusqu'au campfire pour un pique-nique au bord de l'eau avec les moustiques puis nous arrivons à Laanila sans aucune indication pour la mine d'or. "Mon anglais" est à nouveau mis à l'épreuve pour demander des explications et un km plus loin,nous arrivons en vue de la mine.La reconstitution est assez sommaire par contre les panneaux explicatifs sont très intéressants. Nous repartons sous un timide soleil par un "nature trail". C'est un tronçon du célèbre Ruilanpolku trail qui relie le nord du golf de Botnie à l'océan Arctique en traversant toute la Laponie.Les premières preuves écrites de son existence remontent au 16ème siècle mais il sera réellement utilisé au 19ème siècle par les marchands et les voyageurs. Ce n'est qu'un simple sentier mais il a été tracé en tenant compte de la difficulté de traversée des forêts et des marais car il devait pouvoir être praticable en toute saison. Nous croisons un renne blanc et plusieurs espèces d'oiseaux dont les mésangeais mais impossible de les fixer sur la pellicule. Malheureusement,le ciel s'assombrit,l'orage gronde et nous terminons sous la pluie. Dommage!

Route vers Laanila
Le campfire
Le feu
Etang
Les abords du campfire
La mine d'or
"Gold river"!!
Aux abords de Laanila
Poteau routier
Le Ruilanpolku 1
Le Ruilanpolku 2
Le ruilanpolku 3
Les enclos des rennes
Mon beau renne blanc...

Jour 8: Tankavaara - Voir sur Visoterra

Posté le 16 septembre 2008 - Laponie Finlandaise - 12 photos

Décidément,la journée s'annonce encore peu engageante avec un ciel très très gris et,dès que nous mettons le bout du nez dehors,nous sommes assaillis par un vent piquant. Cette journée se résumera en un mot: "glaciale".
Nous prenons la voiture pour Tankavaara où nous visitons le centre nature. L'accueil est séduisant avec un personnel très souriant et des guides en français,l'expo est très intéressante mais nous quittons ce refuge bien douillet pour affronter le froid.
Petite boucle de 7 km qui commence dans une forêt humide,quelques moustiques que le froid ne décourage pas et du produit répulsif qui remplit bien son rôle. Voilà le résumé peu alléchant des deux premiers kilomètres. La suite est meilleure,parcours dans les rochers,au bord des étangs et dans les marais avec une vue plus étendue. On a juste les pieds un peu mouillés!!
Contents de rentrer au chalet pour nous sécher et nous repartons au sommet du Kaunispää où le froid est plus présent que jamais mais où la vue est splendide malgré le ciel couvert. Et puis,il y a une cafétaria et c'est l'occasion de s'offrir une petite douceur et une bonne boisson chaude.
Ce soir au chalet,nous allumons un bon feu de bois!

Tankavaara
Le sentier géologique à Tankavaara
Le sentier géologique à Tankavaara
Notre pique-nique
Le sentier géologique à Tankavaara
Le sentier géologique à Tankavaara
Monsieur crapaud
Mûre arctique
Le sentier géologique à Tankavaara
A la recherche de l'or
Photo insolite
En haut du Kaunispää

Jour 9: musée Same à Inari - Voir sur Visoterra

Posté le 23 septembre 2008 - Laponie Finlandaise - 18 photos

Le feu a bien été hier soir mais le bois n'est pas exceptionnel et ne chauffe pas longtemps, nous n'avons même pas droit à une douce chaleur résiduelle en nous levant.Pourtant,ça ferait du bien car il pleut des cordes.C'est aujourd'hui que notre fille Hélène nous rejoint à l'aéroport d'Ivalo,elle arrive en droite ligne des Pyrénées Espagnoles où elle vient de faire une rando de trois semaines sous un soleil de plomb et 38 degrés.Le choc va être rude!
Nous partons pour le muée Same à Inari.En chemin, à Ivalo, nous voyons les premiers panneaux signalant les villes de Russie, ça donne un regain d'aventure de se savoir si proche!
Les vues sur le lac d'Inari se succèdent, toutes plus belles les unes que les autres malgré le temps définitivement bouché.
Le musée est génial!A l'intérieur, une immense exposition sur la Laponie: son histoire, son évolution au cours du temps, sa flore, sa faune, son habitat et ses coutumes.Vraiment si vous ne deviez passer qu'un jour en Laponie, c'est là qu'il faut aller!A l'extérieur, nous retrouvons une reconstitution de l'habitat et des villages de chasseurs, de pêcheurs et de chercheurs d'or.
Nous récupérons Hélène au tout petit aéroport d'Ivalo, quelques achats à Saariselkä puis retour chalet.Hélène est encore trop imbibée de l'atmosphère espagnole pour apprécier pleinement son arrivée.
Par contre, après le souper, elle est prête pour une exploration des abords du chalet.Manu se repose et nous partons.Elle m'entraine dans une escalade de 2km au sommet du Killopää pour voir le coucher de soleil.Il est 23h30,une petite éclaircie nous montre un ciel flamboyant mais pas d'appareil photo pour immortaliser l'instant.Nous sommes seules sous un vent glacial et à peine 2 degrés mais c'est magique!Je ressens plus que jamais l'immensité de cette terre sauvage qui fait oublier toutes les contraintes et les soucis de la vie quotidienne.

Ivalo
Ivalo
Chercheur d'or
Ivalo
Le lac d'Inari
Le lac d'Inari
Musée sami "Siida" à Inari
Musée sami "Siida" à Inari
Musée sami "Siida" à Inari
Musée sami "Siida" à Inari
Musée sami "Siida" à Inari
Musée sami "Siida" à Inari
Musée sami "Siida" à Inari
Aéroport d'Ivalo
Aéroport d'Ivalo
Aéroport d'Ivalo
Aéroport d'Ivalo
Aéroport d'Ivalo

Jour 10: Océan glacial arctique - Voir sur Visoterra

Posté le 26 septembre 2008 - Laponie Finlandaise - 21 photos

C'est un grand jour pour Hélène car un de ses rêves en venant en Finlande était de voir l'Océan Glacial Arctique.
Nous voila donc partis mais le rêve a bien failli tourner court.Nous ne savions pas à quoi nous nous engagions.Le périple est plus long que prévu.Nous passons par Inari, Kevo et Utsjoki car nous allons vers Vadso et la réserve d'oiseaux marins.Les pins, les lacs, les bouleaux se succèdent au gré des kilomètres et cela devient monotone. Je suis de bien mauvaise humeur car j'en ai assez du temps infect et hélène commence à faire la tête aussi car elle voulait aller à Grense Jacobselv à la frontière russe. Manu,lui, veut passer à Kirkenes, donc en route pour Jacobselv ce qui allonge encore le trajet:plus de 800 km aller retour sur la journée! Mon humeur ne s'améliore pas (sorry mais c'est bien précisé dans visoterra qu'on peut aussi dire ce qu'on a détesté!).
Frontière Norvégienne!Route très mauvaise sur un tronçon mais heureusement,cela ne dure pas.Ensuite, le chemin serpente le long du Varanger Fjord,c'est splendide et mon humeur revient au beau fixe, l'atmosphère se détend dans la voiture.Peu avant Kirkenes (qui ne vaut pas un clou!), nous longeons une base militaire norvégienne avec des infos très précises sur tout ce qui est interdit surtout à la "Russian Border".
Nous atteignons la route 886 qui doit nous conduire à la plage du bout du monde: 54 km dont les 15 derniers ne sont qu'un chemin de terre.Le paysage est grandiose avec des falaises impressionnantes, une succession de chaos rocheux, presque plus de végétation, une ambiance lunaire si ce n'est la rivière qui serpente (sur l'autre rive, c'est la Russie!).
Les panneaux d'interdiction de photographier se succèdent mais les miradors russes en face sont trop tentants.Pourtant, des militaires norvégiens armés patrouillent.
Enfin, nous y voilà! L'océan, ici, plus précisément, c'est la mer de Barentz. A l'infini!Le mouvement des vagues (énormes!) a quelque chose d'irréel après l'immobilisme des forêts et des lacs.L'air est vivifiant!C'est fabuleux!Je pourrais rester des heures et pourtant il n'y a rien à voir que de l'eau!!Mais...Tout est démesuré!Les roches, la taille des algues, les herbes sur la dune...un brin de conversation avec un norvégien en mobilhomme (sinon personne d'autre) et nous retournons.

La route entre Inari et Kevo
La rivière Utsjoki
Le fjord de Varanger
Le fjord de Varanger
Le fjord de Varanger
Le fjord de Varanger
Le fjord de Varanger
Le fjord de Varanger
Panneau routier
La route 886
La route 886
La route 886
La route 886
Océan arctique
Océan arctique
Océan arctique
Océan arctique
Océan arctique
Océan arctique
Frontière russo-norvégienne
Océan arctique
1 2 3 >
© Arnaud Lecus , Objectif Suède - Photos de Scandinavie - Stockholm , 2002-2010, Les photos et le contenu de ce site ne sont pas libres de droits. Informations légales Plan du site
Objectif Suède Objectif Suède Arnaud LECUS