Page de Babouche

Babouche

Je suis : une femme

Visoterrien depuis le : 25 janvier 2010

Statut : Visoterrien régulier

Babouche a posté un total de 7 voyages, 19 récits/albums, 147 photos, 4 avis, 39 commentaires et 10 messages dans le forum.

Récits de Babouche en Italie

La Villa d'Este à Tivoli

Posté le 20 octobre 2012 dans Saluti da Roma - Tivoli - 24 photos

C'est en bus, au départ de Rome que nous rejoignons Tivoli.
En 1550, cet ancien monastère bénédictin devint l'une des plus somptueuses villas de l'époque. Aujourd'hui, on se rend à la villa d'Este pour découvrir une fusion entre la nature, les sculptures, fontaines et bassins

Dans les jardins de la ville d'Este
Villa d'Este
Panorama depuis les jardins
Décoration intérieure
Décoration intérieure
Décoration intérieure
Fontaine des jardins de la villa d'Este
Fontaine des jardins
Fontaine des jardins
Entre les arbres.........
Allée bordée de jeu d'eau
Fontaine des jardins
Entre eau et végétation
Entre les jets d'eau
Bassin de la villa d'Este
Jardins de la villa d'Este
Fontaine de la villa d'Este
Bassin et jets d'eau
Nature
Jets d'eau de villa d'Este
Détail
Décoration intérieure
Jeu d'eau
Aperçu du clocher
Pas de commentaire

Saluti da Roma

Posté le 05 mai 2012 dans Saluti da Roma - Latium - 20 photos

De Nice,une heure de vol et nous voici à Rome, la ville éternelle. Nous empruntons le train Leonardo di Vinci qui nous mène directement de l’aéroport à la gare Termini.
Pour ce premier jour dans la capitale italienne, nous avons utilisé le métro jusqu’au Vatican. Nous nous sommes rendus jusqu’à la place Saint Pierre et nous avons accédé directement à la coupole. Dans un premier temps l’ascenseur et ensuite à pieds par des escaliers en colimaçon et des couloirs très étroits, une chaleur suffocante par moment pour atteindre le point de vue. La montée est hard mais cela en vaut la peine. A mi-parcours, vue sur la coupole du côté intérieur (dans la Basilique). Du dôme, la vue sur la ville est magnifique et donne une autre vision de la grandeur de la place.
Nous visitons ensuite la Basilique Saint Pierre, en plein préparatif pour les fêtes de Pâques. Elle est construite à l’emplacement du tombeau de Saint Pierre. La visite s’achève par un tour sur la place Saint Pierre. Construite après la basilique, le Bernin imagina la place comme un espace composé de deux bras qui accueille la foule des pèlerins. La place est autant impressionnante que majestueuse !
Nous quittons le Vatican en passant devant le Château Saint Ange, énorme tumulus il servit de mausolée à plusieurs empereurs et aura par la suite des rôles militaires importants. On déambule dans les ruelles et on rejoint le Palais Farnèse ancien palais et siège de l’Ambassade de France. On arrive au Campo dei Fiori qui ne manque pas de vie avec son marché quotidien et ses nombreux bars et terrasses animés.
Construite à l’emplacement d’un ancien stade Romain, la Place Navona conserve la forme de la piste. Une fontaine monumentale orne le centre de la place. Les fontaines du Maure et de Neptune sont placées aux extrémités.
Situé en plein cœur historique de la ville, le Panthéon, est l’un des monuments emblématiques de Rome. Cet ancien temple romain intact est incontournable. Elle abrite les tombeaux de certains rois d’Italie ainsi que celui de Raphaël.
On prend ensuite la direction de la Fontaine de Trévi. La fontaine est venue remplacer la bouche de l’aqueduc romain qui amène toujours l’eau d’une source. Il est de tradition, de lancer 2 pièces dans la fontaine, l’une pour faire un vœu, l’autre pour être sûr de retourner à Rome !
On grimpe vers la place Barberini et sa célèbre fontaine des Tritons pour terminer à un carrefour agrémenté aux 4 angles, de 4 fontaines.
Pas de temps morts, pour cette première journée.
Ce matin, nous quittons la capitale italienne pour nous rendre à Tivoli, métro jusqu’à la périphérie de la ville et ensuite le bus local qui nous conduira jusqu’à Tivoli.
La villa d’Este est surtout célèbre pour ses jardins à l’italienne et ses nombreuses fontaines : un havre de paix.
Si vous aimez les vieilles pierres, ne ratez pas la villa Adrianna. C est un ensemble architectural grandiose, né de l’imagination de l’empereur Hadrien. Il fit construire des édifices aux formes inspirées des œuvres qu’il put admirer lors de ses nombreux voyages dans les pays conquis par Rome. Après la foule et le bruit de la capitale l’endroit est très reposant.
C’est en métro que nous rejoignons le Circus Maximus, le plus vaste et le plus ancien hippodrome de Rome.
Nous longeons le Circus Maximus et atteignons le Forum Boarium. Il se situe sur l’actuelle Piazza della Bocca della Verità.
Les imposantes ruines des thermes de Caracalla nous permettent de découvrir les ruines de ce qui fut l’un des plus grands et des plus riches établissements thermaux de l’empire romain. Cet ensemble ne se limitait pas à un simple établissement de bain mais comprenait aussi des aires sportives, des bibliothèques, des médecins...
Nous voici au Palatin, on découvre les ruines des anciens palais des empereurs romains et d’une belle vue sur la ville. Le Mont Palatin est considéré comme le berceau de Rome. On rejoint le Forum que l’on ne fait que survoler. La dernière visite de cette journée sera le Colisée, le plus grand de l’empire romain.
Nous avons commencé cette nouvelle journée par le Quirinal résidence officielle du Président de la République. De la place, belle vue sur les toits de la ville et au loin le dôme de Saint Pierre.
Nous atteignons la Piazza Venezia qui accueille le monument à Victor Emmanuel II, immense bâtiment de marbre blanc dédié au premier roi d’Italie, unificateur de l’Italie.
A côté de la place, sur le forum de Trajan la célèbre colonne Trajane dont les bas reliefs augmentent de taille au fur et à mesure de l’élévation pour rester toujours visibles.
La Place du Capitole a été le cœur religieux (temple de Jupiter, Junon et Minerve) et politique de la Rome antique. On accède de la place à la ville moderne par l’escalier entouré des statues antiques de Castor et Polux.
La Piazza del Popolo fait partie des grandes places à découvrir. Elle comprend des fontaines des églises et un obélisque pour orner son centre. Ne pas oublier de visiter les jardins qui la dominent.
La place d’Espagne est l’une des places les plus connues de Rome. Un lieu incontournable, un escalier monumental et souvent noir de monde, mène de l’église de la Trinité des Monts à la fontaine de la Barcaccia. Une belle perspective ! et ensuite shopping !!!
Dernier jour à Rome, nous en profitons pour visiter la Basilique Sainte Marie Majeure. C est l’une des 4 basiliques majeures de Rome, faisant partie des 7 églises de pèlerinage. Nous avons juste eu un petit aperçu de l’intérieur, c’était l’heure de la messe et l’ensemble semblait vraiment superbe.
A proximité on trouve l’église Sainte Praxède. Pas bien grande et moins connue mais c’est un réel coup de cœur entre autre les mosaïques sont superbes.

Panorama depuis la coupole du Vatican
Place Saint Pierre
Château Saint Ange
Le Tibre
Vieille maison dans Rome
Piazza Navona
Fontaine sur la Piazza Navona
Bocca della verita
Thermes de Caracalla
Thermes de Caracalla
Thermes de Caracalla
Le Colisée depuis le Palatin
Le Colisée
Intérieur de Colisée
Piazza Venezia
Piazza Venezia
Piazza  del capitolio
Le Forum
Piazza di Spagna
Eglise de la Trinité des Monts
Pas de commentaire

Voyage en Italie

Posté le 31 octobre 2011 dans Voyage en Italie - Cote Amalfitaine - 0 photos

Quelques lignes de notre trop court séjour sur la Côte Amalfitaine et à Rome. De Nice à Rome nous avons pris l’avion, ensuite le train de Rome à Naples et le Circumvésuviana (train qui longe le golfe) jusqu’à Sorrente. Bus, train et nos pieds ont été les moyens de locomotion.
Comme c’était notre deuxième voyage à Rome, nous avons consacré pratiquement la journée à la visite du Vatican (Musées du Vatican, Chapelle Sixtine, Chambres de Raphaël et la Basilique St Pierre (trop de monde pour monter sur la coupole) ainsi qu’un petit tour sur la place St Pierre (réservation de la visite guidée faite avant le départ par internet). Nous avons regagné à pieds notre hôtel en passant par le Château St Angelo, le quartier Trastevere, au Panthéon, un petit détour à la fontaine de Trévi, ainsi qu’au Quirinal. Le soir, nos pas nous ont guidés du côté de la Rome Antique.
Après 3 heures de train, nous débarquons à Sorrente et nous posons la valise pour quatre jours à la pension Elios. Une petite balade dans la ville pour nous repérer s’impose.
Déjà le troisième jour comme le soleil est au rendez vous, nous en profitons pour prendre le bateau direction Capri. Située à 30 minutes de Sorrente et surnommée la perle du golfe, elle a la forme d’une femme enceinte étendue sur la mer. C’est aussi un piège à touristes si l’on ne fait pas attention. Nous avons grimpé jusqu’à la villa Jovis (ancienne résidence de Tibère) où le panorama est sublime sur la péninsule de Sorrente, loin du flot des touristes, ensuite direction l’Arc naturel qui est la partie restante d’une grande grotte qui s’enfonçait dans la montagne. Balade dans les ruelles de Capri avant de prendre le bateau de retour. Mon avis sur la grotte bleue est plutôt négatif.
Aujourd’hui le temps est incertain, nous visitons Pompéi. La pluie nous a épargné mais nous n’avons pas pris le risque de monter jusqu’au Vésuve. Ce sera pour une autre fois… Le site est immense et les vestiges enfouis sont encore très nombreux. Pompéi présente les caractéristiques typiques des cités antiques (forum, thermes, théâtres, arènes…). Lors de l’éruption du Vésuve en 79 la cité a été recouverte de pierres ponces, de cendres, de scories....
Une sacrée journée en bus pour faire la Côte Amalfitaine. Classée au patrimoine de l’Unesco depuis 1987, c’est tout au long de la route des petits villages accrochés à la falaise surplombant la mer. Par endroit, des paysages de cartes postales. Nous en avons visité deux. Ravello, perché dans la montagne, au milieu des terrasses de citronniers, des jardins suspendus, des ruelles charmantes puis Amalfi (la plus connue et la plus touristique), une ville du bord de mer et nous avons aperçu Positano, village greffé sur les rochers en arc de cercle et surplombant la mer.
J’aime les vieilles pierres alors visite d’Herculanum. Contrairement à Pompéi, Herculanum fut englouti par une épaisse coulée du lave qui en séchant forma une carapace de protection sur les édifices protégeant l’ensemble. Le site est bien plus petit que Pompéi et situé dans une cuvette au-dessous de la ville actuelle.
Cette dernière journée visite de Sorrente, de ses monuments, de ses points de vue, balade dans les étroites ruelles commerçantes.
On refait le parcours en sens inverse. Nous avons encore quelques heures de libre pour se promener dans Rome. On prend donc le métro (pour gagner du temps) direction la piazza della bocca della verita, les temples du forum Boarium, le circo massimo. Ensuite un petit tour à de la place di Spagna et de l’escalier de la Trinité des monts, de la place del popolo et c’est au pas de course que nous regagnons la gare pour nous rendre à l’aéroport de Fiumicino ........

Pas de commentaire

Florence, Sienne et San Gimignano

Posté le 28 octobre 2011 dans Florence, Sienne et San Gimignano - Florence - 0 photos

Guidés par Tom-Tom, nous sommes arrivés sans encombre à notre hôtel. Compter environ 6h00 d’autoroute au départ de Menton(frontière) et un seul péage à l’arrivée. Pour 18 euros par jour, nous laissons la voiture au parking découvert de l’Oltrarno (le plus prés de notre hébergement). Aucun problème ! Nous logions : http://www.istitutogould.it/foresteria/i...
Une excellente adresse et un excellent rapport qualité- prix : 75 euros la nuit pour 3 personnes et 5 euros le petit déjeuner.
Le midi nous achetions de quoi nous préparer un pique-nique et le soir nous dinions au resto principalement quartier de l’Oltrarno (autour de l’église Santo Spirito). Selon que vous soyez d’un côté ou de l’autre du fleuve, les prix vont du simple au double. Préférez le quartier de l’Oltrarno, plus populaire et moins touristique. Sur les places touristiques, c’est l’Arnaque
Nous avons consacré trois jours à la visite de Florence (attention certaines églises et autres monuments sont fermés le dimanche). Dans le centre touristique, la piazza del Duomo, le campanile, le battistero et la cathédrale Santa Maria del Fiore , la coupole (duomo) de Brunelleschi. C’est le symbole de la richesse et de la puissance des florentins du 13e et 14e siècle et attirent un grand nombre de touristes, si vous souhaitez visiter soyez patient. L’accés a à la coupole qui permet d’avoir une vue des toits de Florence est fermé le dimanche.
Il y a énormément de lieux à découvrir, la piazza della Signoria (considérée comme la plus belle place de la ville et qui fut autrefois le cœur de la cité), la fontaine de Neptune, la loggia dei Lanzi (petit musée en plein air) et le Palazzo Vecchio.
Si vous n’avez pas réservé, via internet, l’entrée à l’incontournable galerie des Offices, levez vous de bonne heure et soyez devant avant 8h00 . Nous avons eu seulement 45 minutes d’attente.
Le Ponte Vecchio est un pont couvert enjambant l’arno. Vestige du Moyen Age, le Ponte Vecchio a défié les siècles et les guerres. La galerie supérieure permettait aux Médicis de quitter le Palazzo Vecchio pour rejoindre leur palais, le Palais Pitti, sans se mêler à la population. L’imposant Palais Pitti, est aujourd'hui le plus grand palais florentin. Il fut une demeure des Médicis et on peut faire une agréable balade dans le jardin du Boboli.
La basilique San Lorenzo, est une des plus riches églises de Florence avec des œuvres de Brunelleschi, Donatello, Michel-Ange…
L’église Santa Maria Novella, la première basilique de Florence fut construite au XIIIe siècle par les dominicains. Dans le même quartier faites un petit tour dans l’une des plus vieilles pharmacie du monde( via della scalla). N’hésitez pas à pousser la porte………….

L’Eglise Santa Croce fut un symbole prestigieux de la ville de Florence et un lieu de rencontre pour les plus grands artistes, A l'intérieur, nombreuses fresques.
A chaque église, il y a aussi une place à découvrir entourée de vieilles bâtisses.

Le couvent San Marco où l’on découvre les cellules des moines toutes
décorées par Fra Angelico et tant d’autres lieux au hasard de nos pas des palais, des places encore des églises (église Santissima Annunziata bien plus petite et l’hôpital des Innocents) … impossible en 3 jours de s’attarder pour visiter.

Deux autres lieux à ne pas manquer Sienne et San Gimignano. Une belle balade dans la campagne toscane pour la visite deux villes très agréables et totalement différentes de Florence.

Sienne, autrefois grande rivale de Florence, a conservé ses maisons médiévales et ses ruelles étroites, formant 17 quartiers repliés autour de la Piazza del Campo.

San Gimignano se situe sur l'ancienne route qu'empruntaient les pélerins se rendant à Rome. De riches familles y ont élevé des tours, toutes plus hautes les unes que les autres. Il en reste 13 actuellement qui font l'attrait de la ville.
San Gimignano conserve son aspect féodal, ses maisons de pierres, ses ruelles…..

Pas de commentaire

Aperçu de Ravello

Posté le 05 juillet 2010 dans Voyage en Italie - Cote Amalfitaine - 8 photos

Perchée au-dessus de la mer, à quelques kilomètres d'Amalfi, au milieu des terrasses de citronniers, se situe le village de Ravello

Céramique de Ravello
Ravello
Ravello
Ravello
Ravello
Ravello
Ravello
Ravello
Pas de commentaire

La côte Amalfitaine

Posté le 04 juillet 2010 dans Voyage en Italie - Sorrente - 8 photos
Le Vésuve
Sorrento
Sorrento
Sorrento
Sorrento
Sorrento
Sorrento
Sorrento
Pas de commentaire

Florence

Posté le 03 juillet 2010 dans Florence, Sienne et San Gimignano - Florence - 0 photos
Pas de commentaire
1
Carte de Babouche