Visiter Toulouse

Quartiers

La ville de Toulouse est divisée par la mairie en 17 grands quartiers possédant chacun une mairie de quartier et un maire délégué s'occupant de celui-ci.

17 quartiers découpent de façon administrative la ville.

Ce découpage suit la découpage historique de petits quartiers ou d'anciens bourgs ou village comme Saint-Martin-du-Touch. Mais, il ne suit pas le découpage cantonal qui coupe certains quartiers historiques en deux, comme le quartier des Minimes.

Musée et monuments

LE CAPITOLE :

Le capitole
Le capitole

Siège de la municipalité depuis le XIIe siècle. L'aile droite abrite le célèbre théâtre du Capitole.
Au centre, 8 colonnes de marbre symbolisant les 8 Capitouls qui gouvernaient la ville. Sur les balcons, les blasons des Capitouls de l'époque.
Dans un style néo-classique (fronton triangulaire et balustrade à l'italienne), avec au sommet son lot de statues allégoriques.
Toutes les façades de briques autour de la place sont bien plus tardives et datent de la première moitié du XIXe siècle.
Au centre de la place, une croix du Languedoc avec les 12 signes du zodiaque. La voir aussi la nuit, une fois illuminée.

On peut visité la Grande salle des Illustres au 1er étage, évoquant les Toulousains célèbres. Décor pompeux mais tout en toc ! fausse voute et colonne creuse en faux marbre ! Quelques toiles intéressantes mais de qualité inégale.

LA BASILIQUE ST-SERNIN :

St Sernin à Toulouse
St Sernin à Toulouse

C'est un des plus grand édifice roman et l'une des plus belles églises de France.
Ses proportions parfaites, en forme de croix, en font un modèle du genre :
une longueur de 115 m, un transept de 64 m et une hauteur de 21 m sous voute.
Le mariage entre la brique rouge et la pierre blanche est magnifique.
De la rue St-Bernard, admirable vue sur le chevet avec ses neuf absides et l'imposant clocher octogonal.
A l'intérieur, le musée des reliques. Entrée payante : 2 euros.
Marché aux puces le Dimanche matin autour de la Basilique.

LE MUSÉE ST-RAYMOND :
Juste à coté de St-Sernin, le musée des Antiquités de Toulouse est l'un des plus beaux de la ville. Installé dans un bel édifice du XVIe siècle rénové.
Entrée payante : 3 euros. La visite se fait du 2eme étage au sous-sol.
2eme étage : Présentation de la ville antique de Tolosa qui fut l'une des plus importantes cités de la province romaine de Narbonnaise. Belles pièces venues de la région : bijoux, monnaies, amphores, casques...
1er étage : Consacré aux fouilles de la villa Chiragan, qui est ni plus ni moins le plus grand ensemble de sculptures romaines en marbre mis au jour en France au même endroit. C'était une des plus grandes villas gallo-romaine d'Europe.
Sous-sol : Vestiges archéologiques (dont un four à chaux) et sarcophages médiévaux sculptés retrouvés sur place.
Au rez-de-chaussée, espace réservé aux expositions temporaires.

LE MUSÉE DES AUGUSTINS (Musée des Beaux-Arts de Toulouse):
Installé dans un monastère des XIVe et XVe siècles, c'était l'ensemble conventuel des augustins, un des quatre ordres mendiants représentés à Toulouse avec les Dominicains, les Carmes et les Franciscains. Crée pendant la Révolution Française, c'est l'un des plus anciens musées de France.
Le Cloitre : Superbe, à arcs flamboyants sur colonnettes, entourant un jardin inspiré des jardins monastique médiévaux. Il fut recomposé à partir de documents anciens : les fruits, fleurs, légumes et plantes médicinales correspondent à ce qu'on trouvait à l'époque.
Tout autour du cloitre, étonnante exposition de gargouilles.
Salle capitulaire : belles voutes en palmier. Ensemble de sculptures gothiques provenant des églises de Toulouse et des environs.
Dans le nef de l'église : style gothique du XVe siècle. Plusieurs œuvres intéressantes de : Van Dyck, Rubens, Perugin, Chalette.
Pittoresques statues de terre cuite. C'est ici qu'ont lieu également les concerts d'orgue.
La salle romane : dans un bâtiment du XIXe siècle, collection de chapiteaux romans admirablement exposés.
Salle épigraphie médiévale : inscriptions gravées sur pierre datant pour la plupart du Moyen-Age.
1er étage : accès par l'escalier Viollet-Le-Duc. Les salles attenantes présentent une exposition de peinture du XVIe au XIXe siècle. Tous les courants sont déclinés : Van Dyck, Delacroix, Constant, Morisot, Manet et Toulouse-Lautrec. Bustes de Rodin et Camille Claudel.

ENSEMBLE CONVENTUEL DES JACOBINS :
Admirable église édifiée au XIIIe et XIVe siècles, chef-d'œuvre du gothique méridional, dominée par un clocher de 45 m. L'édifice se caractérise par son apparence massive à l'extérieur mais légère à l'intérieur.
Grand choc esthétique devant la hardiesse de l'architecture, le coté imposant et l'unité de l'espace. Un volume unique, séparé en deux par de hautes colonnes de 28 m de haut.
On ne disait pas de messe ici, mais on rencontrait les gens pour distribuer la bonne parole, pour développer l'explication théologique.
Au milieu de la nef, on trouve l'autel contenant la chasse de Saint-Thomas d'Aquin.
Une petite porte donnant accès au beau cloitre et au jardin
(entrée payante : 3 euros).
C'est autour de ces galeries que s'organisait la vie conventuelle : on y trouve le réfectoire, la salle de travail, la salle capitulaire, la sacristie, la cuisine et les dortoirs à l'étage.
Du jardin, l'ensemble buis, cyprès, cloitre, fin clocher octogonal, compose la plus belle vision qui soit.

LA CATHÉDRALE SAINT-ETIENNE :
Elle connut trois phases de construction, ce qui lui donne aujourd'hui une architecture bizarre.
Au XIIe siècle, édification d'une première église romane et d'un cloitre, aujourd'hui disparu. Au XIIIe siècle, extension de l'édifice avec la réalisation d'une nef unique dans un style gothique méridional. Suite au rattachement du Comté de Toulouse au domaine de France, le style gothique français du Nord va s'imposer.
Du coup il y a deux nefs complétement décalées : celle de l'église primitive et celle de la cathédrale proprement dite, décrochée sur la gauche.
Tout cela donne une cathédrale unique des plus hybride qui existe.
Amusant à voir.

L'HOTEL D'ASSÉZAT :
Peut être le plus bel hôtel de l'époque du pastel, quasiment un palais, daté de 1555-57, et aujourd'hui un intéressant musée. Possibilité de pénétrer dans la cour.
De style renaissance classique, équilibré et harmonieux. Ses trois étages rythmés de colonnettes de style dorique, ionique et corinthien. Tour de Capitoul, loggia à l'italienne et superbe coursière sur anse de panier, portée par des consoles richement sculptées. Très beau plafond à caissons.

MUSÉUM D'HISTOIRE NATURELLE :
35 allées Jules Guesde (Métro Palais de Justice ou Carmes)
Ouvert de 10h à 17h45 tous les jours sauf le lundi.
Entrée payante.

Tarifs

  • Adulte 6 euros plus exposition temporaire 8 euros.
  • Enfant 6 à 12 ans : 4 euros plus exposition temporaire 5 euros.
  • Famille nombreuse: 20 euros plus exposition temporaire 26 euros

Visite du jardin du muséum Borderouge 2 euros, famille nombreuse 8 euros
Le Muséum d'histoire naturelle de Toulouse a rouvert ses portes le 26 Janvier 2008. Une renaissance après 10 ans de fermeture. Le bâtiment de 6000 m² consacre la moitié de sa surface aux expositions. Une grande façade courbe vitrée ouvrant sur le jardin botanique Henri Gaussen, illustrant la relation de l'homme et du monde végétal.
Jouxtant le Jardin des Plantes, le site du Muséum est le site originel. Il reprend les murs historiques, leur extension et le nouveau jardin.
Dans le hall principal, la reconstitution d'un squelette de Quetzalcoatlus, le plus grand reptile volant, de plus de 12 mètres d'envergure, y surplombe l'éléphant d'Asie, Gypsy, naturalisé en 1910 et restauré.
Des locaux d'animation, un auditorium, une salle pour les débats publics, deux médiathèques (adultes et enfants) ont été aménagées dans cette partie ancienne de l'établissement. Ce site abrite aussi l'exposition permanente.
Les 5 grands espaces d'exposition retracent les fondements de la Terre jusqu'à son avenir et les 7000 pièces présentées sont riches en messages sur la Vie, l'Homme et la Terre.

Retrouvez d'autres informations sur Toulouse

Pour avoir plus de précisions ainsi que des avis de voyageurs, posez vos questions dans le forum sur Midi-Pyrénées.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 19 juillet 2011
Créé et mis à jour par di dji, ellebasi
Chercher dans Visoterra
67 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage