Vie pratique en Irlande

Argent

La monnaie officielle irlandaise est l'Euro. La vie y est un peu plus cher qu'en France.
Le long des zones frontalières, notamment avec l’Irlande du Nord, les livres sterling ou les euros sont acceptés comme paiement, mais le change est rendu en Euro. Certains commerces, comme les stations d'essence proches des frontières rendent parfois la monnaie en livres sterling contre euros, si demandé. De fait d’un change favorable entre l'euro et la livre, un nombre croissant d'acheteurs irlandais traversent la frontière pour acheter des produits qui sont beaucoup moins chers en Irlande du Nord.

Distributeurs automatiques de billets

Des distributeurs de billets (DAB) sont installés partout dans chaque ville et village, et les cartes de crédit sont acceptées dans 90% des cas. Les frais ne sont généralement pas facturés par les guichets automatiques irlandais mais peuvent l’être par votre banque.

Cartes de Crédit

Mastercard, Maestro et Visa sont acceptées presque partout. American Express et Diners Club sont maintenant aussi assez largement acceptées. La plupart des guichets automatiques permettent des retraits d'espèces sur les principales cartes de crédit et de débit.

Degré

En Irlande plus que partout ailleurs, la température est importante et se compte en degré Fahrenheit: pour vous y retrouver, enlevez 32 de ce qui est affiché et qui vous parait chaud, et multipliez par 0,55, ce qui vous paraîtra frais et réel!

Transports

Un réseau de bus plutôt complet existe la bas vous permettant de rejoindre toutes les plus grandes villes. Il y a également des trains mais leurs dessertes sont moins répandues.

Hébergement

Tous les types d’hôtels existent en Irlande, dont certains très luxueux.
Comme au Royaume-Uni, l’offre en Bed and Breakfast est très importante et largement disponible sur tout le territoire tout comme les self-catering Site de self-catering
Il est toujours possible d'être hébergé dans une auberge de jeunesse, pour 15 Euros la nuit. Ces auberges sont souvent dans des endroits reculés, certes magnifique, mais pas toujours facilement accessibles.
Il n’y a que peu de terrain de camping, le climat ne permettant pas des plages d’ouverture suffisantes pour en assurer la rentabilité. Le camping sauvage est toléré, mais vous devez demander la permission si vous voulez vous installer à porté de vue d’une maison. Il est par contre interdit de s’installer à proximité d’un élevage, d’un phare ou d’un monument historique.

Nourriture

La nourriture est chère en Irlande, mais en général de bonne qualité et celle-ci s'est énormément améliorée au cours des dix dernières années. La plupart des petites villes ont un supermarché et dans beaucoup se tient un marché hebdomadaire où se rendent les producteurs régionaux.
De nombreux pubs ont en général un menu composé de viandes rôties, de légumes et de pommes de terre, qui est généralement une valeur sûre pour qui serait inquiet de ce qu’il va trouver en Irlande. Par contre, et en dehors des grands centres, il est difficile de trouver des restaurants végétariens.
La cuisine irlandaise est essentiellement composée de ragoûts à base de viande (agneau et porc), de pommes de terre et de chou, cuits longtemps et juste épicés avec sel et poivre.
Vous trouverez en Irlande quelques plats typiques, dont les noms peuvent varier en fonction de la région ou vous vous trouvez :

  • Boxty , sorte de crêpes de pommes de terre
  • Champ , purée d'oignons
  • Coddle , ragoût de pommes de terre, saucisses de porc et bacon, une spécialité de Dublin
  • Colcannon , purée de pommes de terre et de chou
  • Le petit déjeuner irlandais, semblable au petit déjeuner anglais, à base de bacon, d’œufs, de saucisses et de boudin noir ou blanc.
  • Black Pudding, le boudin noir, fait en général à base de sang en poudre et de céréales. Vous trouverez le meilleur à la boucherie au milieu de la rue principale de Clonakilty, dans le comté de Cork, à 60 kilomètres à l'ouest de Cork. Il existe aussi en forme industriel dans les supermarchés.
  • White Pudding, le boudin blanc, toujours un peu pâteux. Le meilleur est incontestablement celui de Kelly's butcher, à Newport dans le comté de Mayo
  • Mixed Grill, semblable au petit déjeuner irlandais, mais avec une côtelette d'agneau, des chips et des petits pois.
  • Irish stew , un ragoût de pommes de terre et d’agneau (jamais de bœuf!), avec des carottes, du céleri et des oignons dans un bouillon gouteux.
  • Bacon et chou, repas populaire et traditionnel de l'Irlande rurale, qui trouve sa place sur de nombreux menus hors des grands centres.
  • Tarte aux fruits de mer, un plat traditionnel de morceaux de poisson épais garnis avec de la purée et du fromage fondu.

Boisson

L'alcool est très cher république d’Irlande. La mesure commune, la pinte de Guinness, peut se trouver au plus bas à 3,60€, mais peut facilement atteindre les 7,50€ à Dublin et en Irlande du Nord.

Whisky

L'Irlande est le berceau de certains des plus grands noms de whisky, avec une cinquantaine de marques populaires exportées dans le monde. Il peut être intéressant de visiter une distillerie, si vous en avez l’occasion.

Bière

L'Irlande sans bière ne serait plus l'Irlande... la Guinness est la plus connue lorsque l'on va là-bas, et on en voit des rappels partout ainsi que de nombreux gadgets à son effigie. Après discussion avec un Irlandais on se rend compte que ce n'est pas la plus consommée, même si c'est celle dont on parle le plus, les jeunes irlandais en consomment très peu et se tourne plutôt vers des bières plus ordinaires!
Il faut savoir que la Guinness est une bière très particulière, du fait qu'elle est très dense!

Une autre des exportations bien connues de l'Irlande est la Guinness, brassée à Dublin et dans tout le pays.
Les bières Murphy et Beamish sont brassées à Cork et vous les trouverez principalement dans le sud du pays. La Murphy est légèrement plus sucrée et crémeuse au goût que la Guinness, tandis que la Beamish a un goût fort et presque brûlé.
Plusieurs micro-brasseries produisent maintenant leur propre bière, par exemple la O'Hara à Carlow, la maison Porter à Dublin et la Brasserie franciscaine à Cork.
Les bières légères telles que la Smithwick sont aussi très populaires, en particulier dans les zones rurales.
Presque tous les pubs en Irlande sont indépendants et peuvent s’approvisionner comme ils le veulent à n’importe quelles brasseries, sans pour autant y être liés.
Tous les pubs (ainsi que les discothèques) en Irlande ont de par la loi un horaire de fermeture, qui peut varier : 23h30, 01h30 ou 03h30. Le clignotement des lumières ou parfois une cloche annonce cette fermeture et que l’heure d’une dernière commande est arrivée.
Notez également que l’interdiction de fumer dans les lieux publics s’applique en Irlande (de même sur les lieux de travail).

Thé

L'autre concurrent de la boisson nationale de l'Irlande est le thé. Les Irlandais boivent plus de thé par habitant que tout autre peuple dans le monde. Cork, Dublin et Galway regorgent de salons de thé ou de « cafés chics », et si vous êtes invités au domicile d’un irlandais, il vous sera probablement offert une tasse de thé (habituellement servi avec du lait). Le café est également une boisson largement bu en Irlande. « Si vous ne buvez pas de thé, alors vous buvez du café! »

Retrouvez d'autres informations sur l'Irlande

Pour avoir plus de précisions ainsi que des avis de voyageurs, posez vos questions dans le forum sur l'Irlande.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 21 juillet 2013
Créé et mis à jour par visoterra, rdut, camillius - Inspiré par http://wikitravel.org/en/Ireland
Chercher dans Visoterra
45 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage
}