Tasiilaq

Tasiilaq (Ammassalik)
Tasiilaq (Ammassalik)

C’est en 1884 que le commandant de la marine danoise Gustav Holm entre pour la première fois en contact avec les communautés de la côte Est du Groenland, dans la région d’Ammassalik. En 1894, les danois y fondent un comptoir au fond d’un fjord très bien protégé. Dans un premier temps la ville s’appelle Ammassalik, ce n’est qu’en 1997 qu’elle devient Tasiilaq. Aujourd’hui, Tasiilaq est une ville de plus ou moins 2000 habitants et fait partie de la communauté de Sermersooq.

Elle fut le théâtre de plusieurs expéditions importantes.
C’est dans le fjord de Sermilik que le norvégien Fridjof Nansen se fit déposer pour la première traversée de l’Inlandsis (le glacier qui occupe 80% de la surface du Groenland), mais les conditions climatiques et marines le font dériver vers le sud.
En 1935 Paul-Emile Victor, Robert Gessain, Fred Matter et Michel Perez débarquent du Pourquoi-Pas pour y passer un an, ils ramèneront la plupart des pièces qui constituent la collection esquimologie du musée de l’Homme à Paris.

Durant la seconde guerre, l’aviation militaire américaine construit un aéroport à Ikateq, il sert de relais aux avions militaires qui partent se battre en Europe. Mais en 1957, il est abandonné et remplacé par l’actuel aéroport de Kulusuk, sur l’île en face de Tasiilaq.

C’est toujours la chasse et la pêche qui restent les activités essentielles de ces communautés traditionnelles, principalement dans les villages aux alentours (Tiniteqilaaq, Kuummiut, Sermiligaaq). Mais on y croise de plus en plus de chercheurs étrangers, attirés par les richesses que la perspective de la fonte des glaces laisse espérer. Le Groenland serait riche en gaz, pétrole et surtout en terres rares. La société groenlandaise est donc en pleine mutation, espérons qu’elle saura tirer avantage de ses richesses sans trop perdre son identité.

Les principales activités touristiques sont :

• En hiver, le traîneau à chien, le voyage en ski.
• En été on se déplace surtout en bateau ou en kayak dans ces labyrinthes de fjords.
• Au fond du Sermilik, il est possible d’approcher l’Inlandsis
• Beaucoup de possibilité de voyage d’aventure qui vont de l’escalade à la traversée du glacier.
• Il est également possible de faire un saut en avion à partir de l’Islande dans la journée afin de découvrir Kulusuk.

Pour s’y rendre, il existe des vols réguliers au départ de Reykjavik, assurés par Air Iceland, mais attention, ils sont régulièrement annulés ou déplacés pour raison météorologique (surtout l’hiver).

Guide Tasiilaq sous licence Creative Commons - Modifié le 18 March 2013
Créé et mis à jour par visoterra, rdut, alabillebaude
Carnets de voyages Tasiilaq mis à jour
  • alabillebaudeTobias chasseur groenlandais
    dans le carnet de voyage de alabillebaude : Tobias chasseur groenlandais - 21/06/2013

    Le reportage vidéo de notre rencontre avec Tobias est accessible à l'adresse suivante: http://www.yagoa.fr/alabillebaude/21/

    Après la découverte de la région de Tasiilaq en voilier, nous nous immergeons dans une famille traditionnelle groenlandaise. Tobias est chasseur et fière ...

Chercher dans Visoterra
69 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage
Fermer [x] Plus d'infos dans le forum

Obtenez plus d'infos sur Tasiilaq pour préparer votre voyage en posant votre question dans le forum. Vous y retrouverez plusieurs milliers d'autres voyageurs.