Se déplacer à Rio de Janeiro

Taxi

  • Le meilleur moyen pour se déplacer dans la ville, c'est en taxi. Les taxis officiels sont jaunes avec des bandes bleues des deux côtés. Les autres taxis sont des véhicules qui desservent seulement les aéroports ou les arrêts d'autobus ou encore ce sont des taxis illégaux.
  • Les taxis de la ville de Rio de Janeiro ne sont pas vraiment chers, toutefois les distances peuvent être considérables. Par exemple, le trajet de Zona Sul jusqu'à Centro coûte environ R$ 20 et le trajet de l'aéroport à Copacabana coûte environ R$ 75.
  • Les taxis peuvent contenir un maximum de 4 passagers. Les principales entreprises de taxi sont Central de Taxi, Ouro Taxi et Yellow Taxi.
  • Possibilité de prendre un taxi pour une visite de la ville et s'arranger pour un tarif fixe (environ US$ 20).
  • Vérifier que le taximètre est bien en marche comme vous commencez votre trajet. Le tarif minimum (bandeirada) est de R$ 4,40 (mars 2011) et de R$ 1,60 par kilomètres.
  • Pour éviter de se faire arnaquer par les chauffeurs de taxi, préférer un 'radio-taxi' (par exemple Rio Airport Transfer. Les 'radio-taxi' sont bleus, verts ou blancs. Toutefois, ils coûtent un peu plus que les taxis jaunes), surtout si vous allez à l'aéroport. L'avantage des 'radio-taxi' est que le tarif est fixe peu importe l'heure, le jour, la circulation...
  • Consulter le site web de Rio Airport Transfer (www.rioairporttransfer.com). Pour les autres compagnies de 'radio-taxi', les sites sont en portugais uniquement.
  • A savoir que les tarifs d'autres compagnies de 'radio-taxi' sont très élevés.
  • Si vous allez à Rio pour le carnaval, opter pour une compagnie de taxi qui vous permet de réserver et de payer à l'avance car les prix tentent d'augmenter à l'approche du carnaval.
  • A savoir que les embouteillages sont un réel problème à Rio de Janeiro. Un trajet en taxi d'Ipanema au terminus peut durer 1h30 à cause des embouteillages.

Voiture

  • Eviter les heures de pointe car les embouteillages sont vraiment pénibles dans les quartiers de Copacabana, Botafogo, Laranjeiras et Tijuca.

Vue aérienne de Copacabana
Vue aérienne de Copacabana

  • Rio gère le trafic d'une façon originale. En semaine, entre 7h et 10h, les routes du front de mer de Ipanema et Copacabana vont toutes dans la même direction, c'est à dire vers le centre-ville. Les dimanches, les voies qui sont près de la plage sont fermées pour permettre aux piétons, cyclistes, skateurs, patineurs... de circuler librement.

Autobus

  • Circuler en autobus à Rio de Janeiro est le moyen le moins cher et le plus facile de circuler dans la partie sud (Zona Sul) de Rio. La région abrite de nombreuses lignes d'autobus.
  • Se méfier des individus qui posent trop de questions et surveiller de près ses effets personnels. Attention aux pickpockets quand le bus est rempli.
  • La nuit les autobus sont plus rares. La majorité des lignes de bus ne fonctionnent plus à la fermeture des bars et des clubs.
  • Tarif minimum R$ 2,50. Les bus équippés de climatiseur coûtent plus chers.
  • Il n'y a pas de ticket et le trajet est payable en entrant dans l'autobus. S'assurer d'avoir de la monnaie.
  • Il n'est pas rare que le chauffeur conduise vite et qu'il freine brusquement.
  • Depuis 2002, les autobus (excluant les mini bus) ont deux portes: les passagers entrent par la porte avant et sortent par la porte de derrière.
  • Dans la région Zona Sul les arrêts d'autobus sont indiqués, ils sont abrités et équippés d'un banc. Toutefois, dans les régions moins touristiques les arrêts ne sont pas du tout indiqués.
  • Au Brésil, les autobus s'arrêtent seulement s'ils sont hélés, à moins que des passagers doivent descendre.
  • Il est important de bien connaitre les alentours de l'arrêt où vous souhaitez descendre pour indiquer au chauffeur que vous voulez descendre. Autre solution, c'est de faire savoir à l'avance au chauffeur où vous souhaitez vous arrêter.
  • Noter qu'un calendrier ou les horaires des bus ne sont pas disponibles. Par contre, vous trouverez les plans des quartiers de Rio et les lignes de bus dans un petit guide, Ruas de Rio de Janeiro.
  • Les autobus arrivent à intervalle de 15 minutes, d'une heure dans les régions moins touristiques et ils sont bien moins réguliers la nuit.
  • Il existe plus de 1 000 lignes d'autobus à Rio de Janeiro exploitées par au moins 12 entreprises différentes, dont 6 couvrent les quartiers de Ipanema et Copacabana.
  • Beaucoup de lignes ne diffèrent que de quelques rues. Celles avec un * ou une lettre signifie que cette ligne a une variante c'est à dire qu'il y a un bus avec le même nom, le même numéro, le même lieu de départ et la même destination mais avec une route complètement différente.

Lignes qui commencent par 1: desservent la zone sud et le centre-ville
Lignes qui commencent par 2: desservent la zone nord et le centre-ville
Lignes qui commencent par 3: desservent la zone ouest et le centre-ville
Lignes qui commencent par 5: desservent la zone sud
Lignes qui commencent par 6: desservent la zone nord et la zone ouest
Lignes qui commencent par 7 et 9: desservent les villes voisines (Niteroi, Duque de Caxias, Nova Iguaçu... au départ de Rio)
Lignes qui commencent par 8: desservent la zone ouest

  • Les lignes touristiques les plus populaires sont lignes 583 et 584 (au départ de Copacabana et de Ipanema Corcovado gare ferroviaire), lignes 464 et 435 (de Copacabana à Maracana), lignes 511 (Ataulfo ​​de Paiva) et 512 (Bartholomeu Mitre) qui conduisent à Urca pour le téléphérique jusqu'à la montagne du Pain de Sucre.

Métro

  • Le Métro Rio est un moyen de transport très efficace pour se déplacer de Ipanema, en passant par Copacabana jusqu'au centre-ville. Toutefois, il ne fonctionne plus à partir de minuit mais opère 24 sur 24 pendant le carnaval. Le métro est sûre, propre, confortable, rapide et climatisé. Mieux que les autres moyens de transport en commun, le métro est très populaire auprès des touristes.
  • Il y a deux lignes principales de métro: Ligne 1 (Orange) dessert Ipanema (General Osorio), le district Saara, le centre-ville et Tijuca. La Ligne 2 (Verte) s'arrête au zoo, au stade Maracanã stadium et l'université Rio State University. Le tarif pour un ticket de métro aller simple (unitario) est de R$ 3,10. Préférer les cartes à puce rechargeable (tarif minimum de R$ 5) si vous séjournez à Rio pendant quelques jours.
  • Récemment le dernier wagon de chaque train contient un autocollant rose à la fenêtre, signifiant que ce wagon est réservé aux femmes pendant les heures de pointe. Pour éviter des ennuis avec le personnel de sécurité local, rester hors des wagons réservés aux femmes pendant les heures de pointe.

Retrouvez d'autres informations sur Rio de Janeiro

Pour avoir plus de précisions ainsi que des avis de voyageurs, posez vos questions dans le forum sur l'Etat de Rio de Janeiro.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 05 octobre 2011
Créé et mis à jour par visoterra, Natalie - Inspiré par http://wikitravel.org/en/Rio_de_Janeiro_%28city%29
Chercher dans Visoterra
48 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage