République de Carélie

Au fil de l'eau
Au fil de l'eau
La République de Carélie est un des 83 sujets de la Russie, qui se trouve en Russie d’Europe, au nord-ouest du district fédéral du Nord-Ouest (Saint-Pétersbourg), le long de la frontière sud-est de la Finlande qui possède aussi une partie de la Carélie sur son territoire. Ses autres frontières sont avec l’Oblast de Mourmansk au nord, séparé par la mer Blanche de ceux d'Arkhangelsk au sud-est, de Vologda au sud, et de Leningrad au sud-ouest. La République de Carélie, dont la capitale est Petrozavodsk, compte environ 685000 habitants répartis sur 180520 kilomètres carrés.

La République de Carélie est situé dans la zone de climat continental propre à la Russie, mais avec une forte influence de l’océan Atlantique. La température moyenne en janvier est de -8,0 ° C et de 16,4 ° C en Juillet. La moyenne annuelle des précipitations est faible, de l’ordre de 500 à 700 millimètres.

Comme la Finlande, la République de Carélie est un pays de lacs et de rivières, dont tout relief est quasiment absent, hors quelques petits monts à 400 mètres d'altitude : 27000 rivières et 60000 lacs, dont les deux plus grand d’Europe, le lac Ladoga et le lac Onega.

La République de Carélie tire une grande partie de ses ressources de l’exploitation du bois, et possède également plusieurs mines d’extraction de diamants, de vanadium et de molybdène. C’est aussi une région riche en parcs nationaux, et elle fut à l’époque des soviétiques leur destination touristique préférée :

  • L'enclos paroissial de Kizhi, une île sur le lac Onega, classé au patrimoine mondial par l’Unesco, abrite deux églises en bois du XVIIIe siècle.
  • Le musée de Kizhi, pendant que vous serez sur l’île, est un musée en plein air d'histoire, d'architecture et d'ethnographie.
  • Les Chutes de Kivatch, sur le fleuve Suna, à 60 kilomètres de Petrozavodsk, sont les deuxièmes plus grandes chutes d'eau de tout le continent Européen.
  • Les nombreuses réserves de la République de Carélie, qui offrent encore de grands espaces libres et sauvages, à Kostomoukcha, Kivatch, ou les parcs nationaux de «Vodlozersky», «Paanajärvi ou Paanayarvi» ainsi que le parc naturel «l’archipel Valaamsky».
  • Les pétroglyphes sur la rive orientale du lac Onego ou de la mer Blanche, bien que par endroit beaucoup aient été vandilisés
  • La cathédrale de l'Assomption, dans la ville de Kem, deuxième ville historique du pays.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du tourisme en Russie , ou le site officiel de la République de Carélie, en anglais uniquement.

Guide République de Carélie sous licence Creative Commons - Modifié le 03 février 2012
Créé et mis à jour par visoterra, rdut, ellebasi

En savoir plus

Aidez-nous à compléter cette page sur la République de Carélie et à construire un guide de voyage gratuit et riche des expériences d'une multitude de voyageurs : ajoutez votre contenu (infos, récits, photos).

Régions, villes, choses à voir et à faire dans la République de Carélie

Guide dans la République de Carélie sous licence Creative Commons - Modifié le 03 février 2012
Créé et mis à jour par visoterra, rdut, ellebasi
Quelques photos de la République de Carélie
Au fil de l'eau
Au fil de l'eau
Au fil de l'eau
Au fil de l'eau
Au fil de l'eau
Au fil de l'eau
Au fil de l'eau
Au fil de l'eau
Chercher dans Visoterra
42 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage
Fermer [x] Plus d'infos dans le forum

Obtenez plus d'infos sur la République de Carélie pour préparer votre voyage en posant votre question dans le forum. Vous y retrouverez plusieurs milliers d'autres voyageurs.