Hyères

Panoramique de Hyeres
Panoramique de Hyeres
La ville de Hyères se trouve dans le département du Var, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, en France, en Europe de l'ouest. La ville de Hyères couvre une superficie de 132,28 kilomètres carrés, compte environ 54000 habitants, les hyèrois, et fait partie d'une communauté d'agglomération, Toulon Provence Méditerranée, la neuvième de France, qui rassemble douze communes.

La ville de Hyères bénéficie d'un climat méditerranéen et provençal. Les étés sont chauds et secs, avec des possibilités d'orages et les hivers sont doux.

Vous pourrez visiter la ville en suivant deux circuits organisés par l'office du tourisme d'environ 1h30 chacun et qui vous permettrons de découvrir:

  • Le circuit Ville Haute, en passant par la porte Massillon porte du XIVème siècleQ siécle qui conserve de son ancien dispositif l'une de ses deux tours de guet, puis par l'intersection rue des porches et Massillon, où l'on peut remarquer sur la gauche les remparts de la ville où sont implantés les commerces des le XIVème siècle. Continuez par la tour des Templiers, avec la chapelle des Templiers érigée au XIIème siècle par des moines soldats qui géraient un grand domaine agricole dans la vallée de Sauvebonne, édifice qui abrite aujourd'hui des expositions temporaires. Passez par la Peniscola, un porche surmonté d’un ou deux étages, puis la collégiale Saint Paul, un édifice de style roman du XIIème siècle, dote d’une nef gothique du XIVème siècle. Passez par le passage Jules Romain, pittoresque ruelle, sous un bel ensemble renaissance agrémenté de fenêtres a meneaux et atteindre la porte des Princes, porte néo-gothique vraisemblablement édifiée au début du XXème siècle a l'initiative d’un particulier. Le circuit se dirige vers le Chateau construit au XIème siècle par les seigneurs de Fos, en passant par le Castel Sainte Claire, maison construite en 1849 par Olivier Voutier sur les fondations du couvent des Clarisses et par les Dalles à Cupules, de petites cavités creusées sur une grande dalle de schiste, parfois reliées entre elles par des rainures qui sont les plus anciens vestiges laissés par les habitants à la fin du néolithique. Il reste à revenir en longeant la Villa Noailles, construite pour Marie-Laure et Charles de Noailles dans les annees 20 par Robert Mallet—Stevens, la porte Barruc, porte double de la première enceinte urbaine avec son remarquable dispositif d'origine, arc brisé, rainure de la herse, feuillure des vantaux et enfin la maison Romane, Maison typique du XIIIème siècle avec ses fenêtres géminées remaniée au fil du temps pour arriver place Portalet, du nom d'une petite porte de la 2ème enceinte fortifiée qui entourait la ville.
  • Le circuit Hyère au XIXème siècle, qui commence au Park Hôtel, derrière l'office de tourisme, un lieu pressenti par Charles IX pour y établir une villa royale, puis permet d'admirer les belles façades du XIXème siècle de la place Clémenceau et le Palais Lutetia, lieu de villégiature des hivernants au XIXème siècle, et la villa Chapoulart, réalisée par l'architecte Pierre Chapoulart qui redessine la ville et la dote de riches édifices au XIXème siècle. Rejoindre alors le grand Hôtel des Îles d'Or, le fleuron des palaces de la ville climatique au XIXème siècle et la villa Saint Hubert ou Godillot, réalisée par Pierre Chapoulart dans un style exubérant que l'on retrouve dans plusieurs de ses réalisations. Obliquer vers Sainte Marie des Anges, lieu de convalescence pour les religieuses Franciscaines et vers les écuries Godillot, aujourd'huí transformées en résidences privées. Se diriger maintenant vers la Villa Mauresque, oeuvre de Pierre Chapoulart réalisée pour Alexis Godillot dans le style orientaliste très en vogue à l'époqueet la fontaine Godillot, offerte à la ville, pour arriver à la villa La Criquette, en style génois provençal qui allie l'usage de la brique et de la céramique et à la Villa Tunisienne, typique de l'art mauresque avec faïences, arcs outrepassés et motifs géométriques. Reste à passer devant le Grand Hôtel des Palmiers, prestigieux hôtel de la fin du XIXème siècle, l'école Anatole France, exemple type des écoles dites Jules Ferryet à admirer les façades de l'avenue Joseph Clotis, un ensemble homogène tout au long de l'avenue, une sorte de "promenade des Anglais" à Hyères où La Reine Victoria a aimé se promener entourée de sa cour royale.

Hyères, c'est aussi le port d'embarquement privilégié pour accéder à l'île de Porquerolles, depuis la tour Fondue

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'office du tourisme de la ville de Hyères

Guide Hyères sous licence Creative Commons - Modifié le 30 juin 2014
Créé et mis à jour par visoterra, rdut, titic83
Carnets de voyages Hyères mis à jour
  • rdut1 De Six-Fours à Venise de 20 au 24-09-2010
    dans le carnet de voyage de rdut : Entre Grèce et Turquie - 20/10/2010

    Allez! Quittons "l'eau d'ici" pour la Grèce où "il y a de" bons bains à prendre et de belles opportunités d’aventures homériques. Pour commencer, passage à Porquerolles et au Mas du Langoustier avant de "faire la route" jusqu’à Venise: et c'est un plaisir que de renouer avec les r ...

Quelques photos de Hyères
Panoramique de Hyeres
Chercher dans Visoterra
52 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage
Fermer [x] Plus d'infos dans le forum

Obtenez plus d'infos sur Hyères pour préparer votre voyage en posant votre question dans le forum. Vous y retrouverez plusieurs milliers d'autres voyageurs.