Histoire du Tchad

Les gravures rupestres du Tibesti et de l’Ennedi (deux régions du pays) attestent d’un peuplement antérieur à 3 000 ans av. J.C. (début de l’assèchement du Sahara). Traversé par les routes transsahariennes, au carrefour de l’Afrique du Nord, de l'Égypte et de l’Afrique noire, le pays abrita des populations disparates. Des royaumes puissants se constituèrent, dont celui du Kanem (fondé au VIIIe siècle par les Toubous du Tibesti) puis par celui du Bornou. Plus ou moins islamisés à partir du XIe siècle, ces royaumes vivaient surtout de la traite des esclaves, effectuant des razzias dans le Sud païen. Au XIXe siècle, les Britanniques, les Allemands et les Français explorèrent le pays. Ces derniers après avoir vaincu l’aventurier esclavagiste Rabah (1900), établirent leur protectorat, non sans difficultés (révoltes dans l’Ouaddaï, notamment, matées en 1912). Ce territoire sans unité, incorporé à l’Oubangui-Chari, forma une colonie séparée en 1922. République autonome en 1958, indépendant en 1960 sous la présidence de François Tombal baye, le Tchad fut vite en proie à la rébellion des populations du Nord et de l’Est. Il reçu l’appui des forces françaises (1969-1970) pour lutter contre le Frolinat (Front de libération national du Tchad). En 1974, le mouvement d’Hissen Habré se signala à l’opposition internationale en enlevant des ressortissants français (libérés en 1977). En 1975, Tombalbaye, renversé et assassiné, fut remplacé par le général Félix Malloum. L’anarchie s’étendit jusqu’aux trois quarts du pays et aboutit à la guerre civile(1979), à laquelle mit fin l’accord de Lagos (août 1979) entre les onze "tendances politiques". Goukouny Oueddei forma un "gouvernement d’union nationale de transition" en novembre. En mars 1980, les dernières troupes françaises quittaient le Tchad et les partisans d’ Hissène Habré, (devenu ministre de la Défense) et ceux Goukouny Oueddei relançaient la guerre civile, qui se termina en décembre par la victoire de celui-ci grâce à l’intervention libyenne. Hissène Habré prit le maquis contre l’occupant libyen. De retour à la présidence en 1982, après avoir renversé son rival, Hissène Habré fut à son tour chassé du pouvoir par Idriss Déby Itno (1990) l’actuel président.

Retrouvez d'autres informations sur le Tchad

Pour avoir plus de précisions ainsi que des avis de voyageurs, posez vos questions dans le forum sur le Sahel.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 08 mai 2010
Créé et mis à jour par di dji
Chercher dans Visoterra
34 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage