Histoire du Mexique

Dès le début de l'ère chrétienne, les Mayas se fixent sur les confins du Mexique, du Guatemala et du Honduras, créant un art original. A partir du XIIIe siècle, des envahisseurs venus du Nord, les Aztèques (ou Mexicas), soumettent les peuples voisins (les Tépanèques), s'établissent sur le plateau central et fondent Tenochtitlàn, centre d'une vaste confédération. De 1519 à 1525, F. Cortès triomphe des chefs aztèques Moctezuma et Cuauhtemoc, et installe un protectorat dans le pays, qu'il appelle Nouvelle-Espagne. Le Mexique, siège d'une vice-royauté, colone de peuplement et terre d'intense exploitation, dépend étroitement de Madrid. La conquète espagnole se poursuit jusqu'à la fin du XVIe siècle, et comprend le Sud-Ouest des États-Unis actuels. La population indienne est considérablement réduite par les massacre et le travail forcé, mais la société coloniale se métisse peu à peu. A partir de 1810, des révoltes, conduites notamment par Hidalgo et Morelos, agitent le pays, qui obtient en 1821 son indépendance. En 1822, Iturbide se fait proclamer empereur. Santa Anna le détrône et instaure une république en 1824. L'influence du clergé est prépondérante, les dissensions intérieures favorisent les pronunciamientos et les dictatures militaires. L'annexion du Texas par les Etats-Unis (1845) provoque une guerre (1846-1848 ) qui se solde par la perte de la haute-Californie et du Nouveau-Mexique. Après une violente guerre civile (1858-1861), la victoire des libéraux anticléricaux (Juarez) entraine l'intervention de la France. La dictature de Porfiro Diaz (1876-1911), pendant laquelle il affronte Francisco Villa et Emiliano Zapata, est suivie d'une longue révolution (1911-1920) qui plonge le pays dans le chaos. Les présidents Madero (1911-1913), Carranza (1917-1920) et Obregon (1920-1924) sont assassinés. La réforme agraire promulguée sous Carranza ne connaît qu'un début d'application. Le président Calles (1924-1928 ) provoque par sa politique anticatholique le soulèvement des "cristeros" ; il fonde le parti qui deviendra le P.R.I. (Parti révolutionnaire institutionnel). Lazaro Cardenas (1934-1940) démocratise la vie politique, accélère la distribution des terres et nationalise le pétrole (1938 ). Ses successeurs poursuivent la modernalisation du pays, développent la solidarité et l'hygiène, mais le problème de la terre provoque de grave conflits avec les paysans et une répression accrue. A l'extérieur, le président Lopez Portillo (élu en 1976) mène une politique tiers-mondiste.

Retrouvez d'autres informations sur le Mexique

Pour avoir plus de précisions ainsi que des avis de voyageurs, posez vos questions dans le forum sur le Mexique.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 10 janvier 2010
Créé et mis à jour par di dji
Chercher dans Visoterra
77 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage