Histoire de la Bolivie

Le haut Pérou précolombien (qui comprenait la Bolivie actuelle) fut surtout peuplé par les Aymaras (civilisation de Tiahuanaco), du Xe au XIIIe siècles. Il fit partie de l'Empire inca jusqu'à la conquête espagnole (1538 ). Les mines d'argent du Potosi, exploitées dès 1545, enrichirent l'Europe pendant un siècle et demi. Le travail forcé y provoqua la mort de millions d'Indiens. Après de nombreux soulèvements entre les XVIe et XVIIIe siècles, la guerre de libération aboutit en 1825 à la fondation de la République par Antonio José de Sucre, lieutenant de Bolivar. Dès lors, l'histoire bolivienne est jalonnée par des coups d'État, le massacre de paysans et de mineurs par l'armée, les guerres contre les pays voisins ; la façade maritime est cédée au Chili (guerre du Pacifique 1879-1894), le territoire de l'Acre au Brésil (1903), le Chaco au Paraguay (1935). Après un intermède de gouvernement civil (1952-1964), qui effectue la nationalisation des mines et la réforme agraire, les dictatures militaires se succèdent. Une importante guérilla est anéantie (mort d'E. Guevara en 1967). En juillet 1980, le coup d'État du général Garcia Meza est extrêmement sanglant et entraîne la rupture des relations diplomatiques avec les États-Unis.

Retrouvez d'autres informations sur la Bolivie

Pour avoir plus de précisions ainsi que des avis de voyageurs, posez vos questions dans le forum sur la Bolivie.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 12 January 2010
Créé et mis à jour par di dji, Natalie
Chercher dans Visoterra
15 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage