Histoire d'Haïti

Découverte par Christophe Colomb qui l'appela Hispaniola, l'île fut colonisée par les Espagnols dans sa partie orientale. Les Français s'implantèrent à l'ouest au cours du XVIIe siècle (flibustiers) et acquirent cette région en 1697. Les esclaves noires qu'ils importèrent se révoltèrent à plusieurs reprises, notamment en 1791, sous la conduite de Toussaint Louverture. Une période trouble s'ensuivit, marquée par la session à la France de la partie espagnole (1795-1806), l'intervention de l'armée française (de 1801 à 1804), la proclamation de l'indépendance de l'île en 1804, due au général noir Dessalines, la réunification de l'île en 1822, puis sa scission en deux États en 1844. La seconde moitié du XIXe siècle est marquée par la violence et le déclin économique. En 1915, une émeute populaire sert de prétexte aux Etats-Unis pour une occupation militaire qui dure jusqu'en 1934. Désormais, les gouvernements du pays coopèrent étroitement avec eux, notamment ceux du colonel Magloire (1950-1956) et de son successeur le docteur F. Duvalier (surnommé "Papa Doc"), nommé président à vie en 1964. Ce dernier instaura un régime dictatorial, utilisant des troupes répressives (les "tontons macoutes"). A sa mort, il désigna comme successeur son fils, Jean-Claude ("Baby Doc"), président à vie en 1971. A la suite "de graves atteintes aux droits de l'homme", en 1986, J.-C. Duvalier fut poussé à l'exil par les États-Unis.

Ce pays est la première république noire et l'un des États le plus pauvre de l'espace américain.

Retrouvez d'autres informations sur Haïti

Pour avoir plus de précisions ainsi que des avis de voyageurs, posez vos questions dans le forum sur Haïti.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 10 janvier 2010
Créé et mis à jour par di dji
Chercher dans Visoterra
181 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage