Grands Calvaires et Enclos Paroissiaux

Grands Calvaires

Les grands calvaires, ou calvaires monumentaux, sont une spécialité bretonne. Ils furent construits à partir de 1450 et jusqu’en 1610, par ferveur religieuse d’une part, mais aussi pour faire étalage de la richesse du territoire. Leur caractéristique commune est de grouper autour du Christ en croix des épisodes de la vie de Jésus et de la vierge Marie. Ils ont donc essentiellement une fonction pédagogique, les grands calvaires pouvant mettre en scène jusqu’à 200 personnages sculptés dans la pierre de Logonna, plus précisément la kersantite ou granite de Kersenton, et qui ont souvent pour particularité de replacer ces scènes bibliques dans un contexte contemporain.

Saint-Jean-Trolimon: le Grand Calvaire
Saint-Jean-Trolimon: le Grand Calvaire

Depuis 2005, les communes ayant sur leur territoire un grand calvaire se sont réunies en association, en vue d’assurer des animations ou de soutenir des projets scolaires. Elle a également pour but d’assurer la conservation des 7 sites concernés :

  • Guehenno, qui possède l'unique calvaire monumental du Morbihan daté de 1550.
  • Saint-Jean-Trolimon, dans le Pays Bigouden, à proximité de Penmarc'h, est une halte privilégiée sur la Route des vents solaires. Daté de 1460, il est le seul à avoir la particularité de représenter la vierge Marie en couches, les seins dénudés. Une chapelle jouxte le calvaire, N.D. de Tronoën, dite aussi la "cathédrale des dunes".
  • Pleyben, surement un des plus imposants, daté de 1555, et offre une scène unique dans l'iconographie des 7 calvaires monumentaux de Bretagne, Le Reniement de Pierre.
  • Plougastel-Daoulas, a été édifié entre 1602 et 1604, et fut terriblement endommagé par les bombardements en 1944. Il fut sauvé par l’américain J.D. Skilton.

Guimiliau: Enclos Paroissiaux
Guimiliau: Enclos Paroissiaux

  • Guimiliau, qui porte les dates de 1581 et 1588, et où fourmille un monde de personnages tous en mouvements.
  • Saint-Thégonnec fut construit en 1610, et clôture le mouvement d'édification des grands calvaires à « mace » qui commença près de cent cinquante ans plus tôt à Saint-Jean-Trolimon.
  • Plougonven est un grand calvaire réalisé par les artistes « Bastien et Henry Prigent », en 1554. Il fut amputé d'un certain nombre de sculptures, dont les croix de la Crucifixion qui seront reconstruites, en 1897, par le sculpteur originaire de la commune, Yann Larc'hantec.


Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site de l’association des 7 calvaires monumentaux de Bretagne

Enclos Paroissiaux

Les enclos paroissiaux sont des ensembles religieux composés d’une église, son porche et la sacristie qui lui est annexée, d’un calvaire, d’un ossuaire avec en général une représentation de l’Ankou, d’un cimetière et d’une porte triomphale. Un mur d’enceinte délimite le territoire de ces enclos. Comme pour les grands calvaires, ils sont les témoins de la ferveur religieuse et de la richesse de la Bretagne, liée à cette époque au commerce maritime et à la production du lin et du chanvre.

La Roche-Maurice: l'Ankou
La Roche-Maurice: l'Ankou

Ils sont apparus au XVIe siècle en Bretagne, et les offices de tourisme fournissent de nombreuses brochures vous permettant d’organiser des circuits, à partir de Landerneau, Landivisiau ou de Morlaix, par exemple :

  • Circuit Landerneau, 8 enclos dont ceux de la Roche Maurice et de La Martyre
  • Circuit Landivisiau, 10 enclos dont Guimiliau et Sizun
  • Circuit Morlaix, 8 enclos dont ceux très connus de Saint-Thégonnec et de Plougonven


Les églises ne sont pas ouvertes tout le temps. Renseignez vous à la mairie ou à l’office de tourisme s’il existe:

  • La Martyre, le plus ancien des grands enclos, se trouve à 6 kilomètres à l’est de Landerneau
  • La Roche-Maurice, dont l’Ankou vous adresse le message suivant : « je vous tue tous », se trouve à 5 kilomètres au nord-est de Landerneau
  • Ploudiry, immense, trois entrées monumentales, se trouve à 2 kilomètres à l’est de La Martyre.
  • Tremaouezan, un petit enclos qui a grandi avec les richesses de la ville se trouve à 7 kilomètres au nord de Landerneau
  • Dirinon, l’enclos de Sainte Nonne, se trouve à 10 kilomètres au sud de Landerneau
  • Treflevenez, très belle église, se trouve à 4 kilomètres au sud de La Martyre
  • Pencran, tout à côté de Landerneau, avec dans l’église Notre-Dame de belles statue polychromes
  • Le Trehou, un enclos de transition, à la frontière du Léon et de la Cornouaille, se trouve à 4 kilomètres à l’ouest de Sizun

Vous pouvez faire la tournée des enclos paroissiaux à l’aide de votre téléphone mobile. Pour tout savoir sur ces enclos, une fois sur place, composez le 01.72.93.95.05, et choisissez votre commentaire, qui vous donnera les détails surprenants à ne pas manquer, les explications concernant les symboles, les traditions, les fêtes, les histoires de saints et les légendes. A tester sur le site de ZeVisit.

Retrouvez d'autres informations sur la Bretagne

Pour avoir plus de précisions ainsi que des avis de voyageurs, posez vos questions dans le forum sur la Bretagne.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 19 janvier 2012
Créé et mis à jour par rdut
Chercher dans Visoterra
73 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage