Géographie et climat de Taïwan

TAÏWAN, anciennement appelée « FORMOSE », en portugais « ilha Formosa », « La belle île »

Elle est séparée de la Chine continentale par un détroit peu profond, large de 160 kilomètres en moyenne et est située sur le cercle volcanique et sismique circumpacifique, à mi-distance des Philippines et de l’archipel japonais d’Okinawa.

Taiwan (35980 km2) comporte 60% de montagnes : le tiers de l’île a plus de 1000 mètres d’altitude et son point culminant, le mont Yushan, est à 3997 m. Les montagnes couvrent la majeure partie orientale de l’île alors qu’à l’ouest une grande plaine alluviale succède aux collines du nord. Au centre, une grande chaîne montagneuse, Chungyang Shanmo, pratiquement parallèle au littoral. Elle comporte 62 pics supérieurs à 3000 mètres. A l’ouest, la chaîne est flanquée de trois chaînes d’altitude moyenne : Hsüehshan, Yushan, Alishan. La rencontre de la plaque des Philippines et de la sous-plaque de Chine du Sud explique les nombreuses secousses sismiques.

Climat:

Le climat subtropical au nord et tropical au sud est plus chaud que celui de la Chine continentale.

La région sud de l’île étant située au niveau du tropique du Cancer, on y trouve une prédominance du climat chaud tropical à saisons de pluies : donc, températures élevées avec une moyenne annuelle de 21° et supérieure à 30° de juin à septembre. Les précipitations y sont supérieures à 2500 mm (à cause des vents de mousson et la présence de massifs montagneux). Des dépressions cycloniques très creuses et limitées ne frappent que la face orientale de l’île. Les précipitations et la température diminuent du sud au nord et les bassins intérieurs et les vallées intra montagneuses sont moins arrosés avec une amplitude thermique annuelle moins élevée.

Au nord, les régions basses sont des régions tempérées de type subtropical. : le mois le plus froid de l’année connaît des températures inférieures à 18° avec un maximum de pluie l’hiver (mousson d’hiver)
Les montagnes connaissent des températures inférieures à 10° avec plus ou moins de gel et de neige : il y a une station de ski au mont Hohuan à 3416 m. Les précipitations sont supérieures à 500mm, et peuvent même atteindre 8000mm !.

La côte est connaît beaucoup de typhons et reçoit en moyenne 2500 millimètres d’eau tandis qu’à l’ouest on en compte souvent 1200 millimètres seulement. 80% des pluies tombent au moment de la mousson d’avril à octobre. De la mi-mai à la mi-juin, ce sont surtout des orages en fin d’après-midi Les pluies de typhons arrivent plutôt en juillet, août et septembre. Chaque année 3 à 4 typhons dévastent l’île. Maintenant qu’on peut prévoir l’arrivée de ces typhons, les dégâts sont plus matériels que physiques, au moins dans les grandes villes car les gens sont retenus chez eux : il y a des bulletins réguliers annonçant l'arrivée et le trajet du typhon et quand il arrive, tout ferme, y compris les écoles bien sûr.

Villes principales

Taïpei,
région la plus urbanisée, capitale du pays, comptait près de 3 millions d'habitants en 2002. C'est le siège du gouvernement et de l'assemblée nationale. Taipei a un titre de municipalité spéciale directement administrée par le gouvernement central. Elle ne fait pas partie du district de Taipei, administré comme une province taiwanaise. Elle a été fondée au 18ème siècle par des immigrants du Fujian (Chine). Elle subit l'administration japonaise entre 1895 et 1945 puis Chiang Kai-Shek s'y installa avec ses fidèles en 1949 et Taipei devint le fief des nationalistes.La première élection démocratique date de 1994, pour l'élection du maire .

Elle est le centre administratif, culturel et industriel de l'île.Les plus grosses industries produisent des équipements électrique et électronique, des machines, des produits chimiques, textiles...

Taïpei jouit d’un climat subtropical. L’été, de mai à septembre, est en général chaud et humide. L’hiver, court mais froid (parfois moins de 10°), dure de décembre à février. L'humidité y est forte, quelle que soit la saison et la pollution est souvent asez élevée..

La ville est très étendue , la circulation y est éprouvante, même si le métro (le premier est français avec une ligne automatique VAL), inauguré en 1996 a permis un désengorgement important. (77 km de voies actuellement avec extension en cours d'environ 145 km de voies en construction ou planifiées.)Il transporte quotidiennement plus d'un million de passagers!)

Les destinations internationales sont toutes desservies à partir de l'Aéroport international Taiwan Taoyuan tandis que les vols domestiques décollent de l'Aéroport de Taipei Songshan.

La vie y est assez chère , surtout pour le logement. Enormément de restaurants de toutes sortes mais essayez de privilégier les restaurants de rue, bien moins chers et sympathiques...

C'est une ville en perpétuelle effervescence : il est possible de trouver, du jour au lendemain, un salon de coiffure transformé en magasin de vêtements, surtout au moment de la nouvelle année...Beaucoup de vie nocturne. On a, au début, du mal à s'orienter car on y trouve des avenues, des grandes rues, des ruelles et des allées! Finalement, c'est un plan un peu à l'américaine avec un sens : vous trouverez pour les rues principales le sud et le nord: ne vous trompez pas de côté car elles sont parfois très longues!Le système de romanisation du chinois mandarin utilisé à Taiwan (le système Wade) ne facilite pas les choses, même si vous connaissez le mandarin! Il a été demandé que ce système soit remplacé par le système "pinyin" utilisé en Chine, mais ce projet n'a pas abouti... De plus, l'écriture est du chinois traditionnel et non pas du chinois simplifié... A mon souvenir, ville pas très propre avec des trottoirs qui n'en sont pas mais tout cela a pu changer.

Un mélange de modernisme et de petites maisons anciennes qui se cotoient sans problème (au moins jusqu'en 1997!)On y trouve actuellement la plus grande tour du monde avec 101 étages et 508m de haut!La plate-forme intérieure d'observation est située au quatre-vingt-dix-neuvième étage. La plate-forme extérieure d'observation, au quatre-vingt-onzième étage, a été ouverte au public le 16 septembre 2006.Fort heureusement, la tour est conçue pour supporter des tremblements de terre au-dessus de sept sur l'échelle de Richter, et des forts typhons.

Ecoles: hormis les écoles taïwanaises, vous pouvez y trouver une école japonaise, un gros lycée américain (52 nationalités en 1996) et une école française, plus modeste. De plus, il existe 3 universités importantes à Taipei.

Beaucoup de choses à visiter mais il ne faut surtout pas rater le "musée national", superbe et très riche des objets rapportés par Chiang Kai-Shek.
Bon souvenir aussi du temple aux 1000 marches,du temple de Confucius dans lequel on fête les enseignants tous les ans pour la fête de Confucius, fin septembre (intéressant d'y assister) des marchés (voir si le marché aux serpents existe toujours), en particulier les marchés de nuit, et côté nature, ne pas rater le parc de Yangminshan et, pour les fans, le zoo. Allez aussi au parc de Chiang Kai-shek, où vous verrez de magnifiques bâtiments aux toits en tuiles bleues et, très souvent vous y admirerez les familles jouant au cerf-volant: superbe!

Kaohsiung est la seconde ville de Taiwan, avec plus d'1 500000 habitants. Municipalité sous l'administration de la République de Chine.

Kaohsiung est située au sud du tropique du cancer: elle bénéficie donc d'un climat tropical avec des températures oscillant entre 18° et 28° toute l'année mais le taux d'humidité oscille entre 60 et 80%, ce qui rend le climat un peu difficile... La ville est sur la côte sud-ouest de Taiwan, en face du détroit de Taiwan.Le fleuve d'AI (amour) coule dans le port par la vieille ville et au centre ville. Les limites normales de Kaohsiung incluent les montagnes de corail Shoushan et Banpingshan

126 vols par jour la relient à Taipei, ce qui constitue un record mondial pour une distance assez courte de 350 km.

Les français ont participé à la construction de deux lignes de métro et sont en train de réaliser un train à grande vitesse pour relier Kaoshiung à Taipei, soit 345 kms de ligne.

Centre important pour les raffineries et le transport. Les rues de Kaohsiung sont larges et le trafic est moins dense qu'à Taipei. Cependant, la pollution atmosphérique autour de Kaohsiung est importante, en raison de la présence des industries lourdes dans le secteur.
C'est le premier port du pays (il date du 15è siècle) et c'est un des plus grands du monde par où transite la totalité du pétrole consommé à Taiwan ainsi que l'aluminium, les machines... En réalité, il était dans les trois premiers ports du monde pour le trafic des conteneurs en 1998 mais il a, semble-t-il, reculé de 3 places. Il lui faut compter avec la concurrence de ports chinois comme celui de Shangai et Shenzhen et, bientôt celui de Xiamen, dans le Fujian, juste en face de l'île de Taïwan.Des projets sont retenus pour l'agrandissement du port.Il est aussi le centre de la construction navale de l'île de Taïwan.

Ne pas rater la visite du musée des beaux-arts, un peu en dehors de la ville.

Pour un peu de calme, descendre jusqu'à Kenting voir le parc naturel. En fait, pour le calme, évitez la période de la nouvelle année chinoise!

Autres destinations

T'ai-chung (Taizhong), T'ai-nan (Tainan), Chilung (Keelong), ...

Retrouvez d'autres informations sur Taiwan

Pour avoir plus de précisions ainsi que des avis de voyageurs, posez vos questions dans le forum sur l'Asie de l'Est.

Article wiki sous licence Creative Commons - Modifié le 17 juillet 2009
Chercher dans Visoterra
42 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Infos guide de voyage