A la découverte des Amériques

Carnet de voyage au Canada

Arnaud au départ de Paris
Nous deux,tranquillous! Les amoureux

Grâce au Programme Vacances Travail, visa pour les moins de 35 ans,nous voilà au Canada pour une durée d'un an. Première semaine à Montréal,Province de Québec,on pose nos valises pour 4 mois.La suite? Nous la découvrirons tous ensemble!

Durée : 365 jours ( du 11/08/2009 au 10/08/2010)
Covoyageurs : Ayasha et Vishu
Zone : Canada (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Recommander ce carnet
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
Ayasha
Carnet de voyage créé par Ayasha
Le 20 août 2009
Flux RSS du carnet
Suivre ce carnet [?]
Vu 1081 fois
1

Première semaine à Montréal

Le 11 août nous décollons de Paris pour Montréal,depuis le temps qu'on attends,l'excitation est à son comble. A bord d'un 747,capacité d'accueil de 474 personnes,c'est parti pour de nouvelles aventures. Impossible de dormir comme d'hab,du coup j'admire Saint Pierre et Miquelon,et le fleuve Saint Laurent vu du ciel. On est sortis plus tard que prévu de l'aéroport,après tout un tas de formalités. Mais pas de problême,nous avons réservé une chambre dans une auberge de jeunesse sur la net avent de partir. On rencontre Messaoud,francais d'origine algérienne,qui vit ici depuis 4 mois. Sympa,il nous invite à le contacter pour nous conseiller,pour le taff. Ca tombe bien,il bosse dans le bâtiment. On prends un bus de ville,solution la plus économique pour rejoindre le Vieux Montréal. Arrivés au "Sous bois",on est ravis de découvrir que notre premier nid d'amour est une roulotte en bois,dans une petite cour. Pour le premier repas on choisit de manger local et de goûter la poutine,frites,sauce et fromage,c'est plutôt bon. On est en complet décalage horaire,couchés à minuit heure locale,pour nous il est 6h du mat'! Le lendemain on part à la découverte de la rue principale du centre ville,Sainte Catherine,à pied. Mais partiellement vu qu'elle est longue de 15km! Dans le quartier des affaires,les buildings côtoient les églises aux toits vert de cuivre. Il fait 30 degrés¸en moyenne,et le soleil nous a suivit depuis le départ de Lyon. En été,l'animation bat son plein dans les rues et sur la place Jacques Cartier,près du port. Montréal est sur une île de 40km de long sur 15km de large,dans une boucle du fleuve Saint Laurent. Cet explorateur francais débarque chez les Iroquois en 1535. Les gens semblent plus décontractés et souriants qu'à Paris. On nous accueille d'un "Salut" sympathique dans les commerces et le tutoiement est rapide. Le soir nous sommes allés chez Marie qui nous préte sa chambre. Son coloc,Xavier,nous apporte les clefs à une station de métro. La dernière fois qu'on s'était vus c'était à Nagar,dans l'himashal Pradesh en Inde. Pour ceux qui ont suivi notre voyage en Asie l'an dernier,nous l'avions rencontré avec Thomas à Varanasi et nous avions voyagé pendant un mois ensemble,en passant par le Népal. Nous étions dans une guest-house où ils empoisonnaient les gens pour les garder plus longtemps,tenue par un médecin. N'y allez pas,Shiva guest-house,près du Gath de crémation. Elle travaille pour le gouvernement cet été,à Ottawa,capitale du pays. Elle reprend l'école de cuisine fin août,et elle bosse aussi pour cuisiniers sans frontières. www.cuisinierssansfrontieres.org
On a trouvé facilement leur appart,dans un charmant quartier,maisons individuelles sur deux étages séparées en deux appartements. Les jardins fleuris,les escaliers en fer forgé et les balcons sont stylés. Nous sommes proches du quartier dit de la Petite Italie,la ville est très cosmopolite mais il n'y a pas vraiment de ghettos comme chez nous. Les retrouvailles avec Marie le week-end éatient très sympa,elle nous a emmené eu marché Jean talon,le plus grand de la ville,juste à côté de chez elle. On a goûté les fruits de saison: cerises de terre (genre de physalis),bleuets et melon. Et après ca un bon hamburger de bison. On a profité avant la fin de la saison de la pêche des homards,pour en déguster deux gros le soir,une première pour nous deux. On a passé une bonne soirée avec elle,Xavier et sa blonde,comme on dit ici,Emilie. Certains m'ont demandé un lexique francais québécois! On a un peu du mal avec l'accent mais nos collégues francophones font des efforts et nous parlent plus lentement et avec moins d'accent. Avis aux mecs du sud,les québécoises trouvent votre accent charmant! le dimanche on est allés voir le défilé de chars de la Gay Pride,100000 personnes attendues,de tout les âges. C'était sympa,une prouesse pour tout le monde de danser en plein soleil. L'ambiance était de plus en plus hot au fur et à mesure du défilé. Puis nous sommes allés au parc du Mont Royal,une centaine d'hectares en ville, où tout les dimanches les amateurs et joueurs de percussion se retrouvent pour taper le boeuf. C'est comme un pélerinage pour moi,une hyppie québécoise m'en avait parlé il y a 4 ans. Ambiance festival dans l'herbe,il y a des camelots autour,public de tout bords.

Arnaud au départ de Paris
Nous deux,heureux,dans l'avion.
Notre 1er nid d'amour
Eglise sur la rue Sainte Catherine
Voir le récit avec photos et commentaires

Court séjour à Hull Gatineau

Puis un ami à Marie nous a déposé à Hull Gatineau chez ses parents,à 200km. Ils vivent face à la fôret du Parc de la Gatineau,qui est dans la province de Québec et à 1o mn d'Ottawa qui est dans l'Ontario. Ils sont fonctionnaires et vivent dans une grande maison qui rappelle les films américains. Ici les fonctionnaires sont mieux traités que chez nous. Le Papa est à la retraite et passe ses journées au golf. Sa petit soeur Michelle-Anne bosse dans un supermarché et reprends bientôt l'école. Et la maman travaille à domicile reliée au bureau. Au fait,c'est Marie-Claude,les prénoms composés ont du succés ici. Ils ont été super gentils de nous accueillir chez eux,et ca nous a fait plaisir de les rencontrer. On a profité de ces deux jours pour visiter Ottawa. L'attraction principale est la Colline du Parlement,avec de magnifiques bâtiments de style néo-gothique,aux toits de cuivre vert. De belles statues de bronze à l'effigie des héros nationaux parsément le parc. Il borde la rivière des Outaouais,tribu indienne qui s'installa ici aux alentours de 1400,les premiers explorateurs francais arrivérent au début du 17ème siécle,soit deux siècles de tranquilité! L'ambiance "bureau" n'est pas très détendue mais il est agréable de flaner au bord de la riviére. On a diné le soir avec sa mère,du canard facon chasseur,un délice. Et le lendemain on a fait connaissance de sa soeur lors de la soirée au resto,suivi d'un billard.

Un des bâtiments du Parlement à Ottawa
Marie et Arnaud à Ottawa
Château et totem à Ottawa
Les femmes sont des personnes
Voir le récit avec photos et commentaires

Retour à Montréal

Le lendemain on s'est levé aux aurores pour prendre le bus pour Montréal pour aller visiter un appart. Julie nous a accueilli,pas loin du stade Olympique et du jardin botanique,dans un quartier calme. Le courant est de suite passé et ca nous plait,c'est correc',comme ils disent ici (ca le fait),on emménagera le 17 septembre. Tout compris(internet,eau,électricité,chauffage,téléphone) ca nous coûtera 430euros/mois,et on a un mois gratuit! On a une chambre,un salon communiquant avec la cuisine et une toute petite salle de bain. Elle nous laisse l'ordi,les livres,les cd,les vélos...La sous-location est légale et courante ici. On est toujours chez Marie et Xavier,elle revient samedi et ils reprennent l'école fin août. On cherche donc une chambre,mais les gens abusent sur les prix des locations temporaires. Vivement qu'on soit dans notre chez-nous!
Un soir,on est allés sur le plateau,à Mont Royal,pour assister à une soirée marionnette,conviés par Julie. Elle s'en va justement en Europe parce que c'est plus répandu qu'ici. On a rencontré des gens sympas,c'était fun comme on dit ici. Arnaud a contacté Messaoud,rencontré à l'aéroport,qui nous propose gentiment de nous héberger dans son appart jusqu'au 17. On fait la rencontre de son coloc actuel,Olivier,de Paris,qui nous précise qu'il est juif,vive la mixité! Ils louaient un grand appart à trois et déménagent tous. Marie est revenue le week-end,en petite forme. Elle est venue avec nous voir Julie et les garcons. Le dimanche on a magasiné (fait du shopping) dans la rue Saint Hubert,à l'occasion d'une grande braderie. Elle et Xavier sont d'accord pour nous héberger jusqu'à ce qu'on puisse aller chez Messaoud. Ils sont vraiment très sympas de nous héberger depuis notre arrivée. Cette semaine on doit s'occupper de l'administratif,numéro de sécurité sociale,compte en banque,carte de métro. On devient vite Montréalais! Mais rien ne sert de courir,il faut partir à point! Du coup on prends le temps de flâner dans les parcs des alentours. On en a trouvé un sympa,pour prendre le soleil et observer les écureuils qui gambadent et grignotent,le parc Jarry.
On est contents d'avoir traversé l'Océan Atlantique pour aller voir comment qu'ca se passe de l'autre côté! On a vraiment de la chance d'avoir accès à ce genre de visas.

Quand je pense à Nawang,Tarek ou à Ashok,notre pote indien qui essaye d'obtenir un visa pour venir en vacances en France depuis trois ans...

Julie et sa marionnette
La diseuse de bonne aventure
Marie et Arnaud dans le métro
Nous deux,tranquillous!
Voir le récit avec photos et commentaires

On déménage...

On est partis de chez Marie et Xavier après deux semaines de squatt. On a donc débarqué avec nos sacs qui grossissent à vue d'oeil (on avait des mini sacs à l'arrivée et on a découvert les ventes de garage, vide greniers de chez nous,et les friperies!) chez Messaoud, Olivier et Rafik ,qui est en France. On a donc élu domicile dans sa chambre jusqu'au 31. Après ca les gars prennent chacun leur appart et on suivra Messaoud. On profite des beaux jours, on a eu la chance d'arriver juste quand les températures étaient les plus chaudes de l'été. L'été indien va commencer. On le nomme ainsi parce que les Amérindiens profitaient de cette période pour aller dans les bois chasser avant l'arrivée des premières neiges. Il fait 20 degrés en moyenne. Nous sommes allés voir un Bollywood avec Shah Rhu Khan, projeté en plein air sur grand écran pour le Festival des Films du Monde avec Marie. Pop corn offerts et petits coussins dispo pour se caler par terre, on a bien rigolé. Cette année la meilleure récompense a été pour Toni Gatlif, avec Korkoro (Liberté). Film sur l'opression des gitans durant la seconde Guerre Mondiale, que j'ai hâte de voir. L'actrice principale est une québécoise, marie Josée Croze. Nous sommes en face de l'Université, c'est la rentrée et les bizuteurs et les bizutés défilent sous nos fenêtres. Il y a un paradoxe entre la vie à la nord américaine et européenne, c'est intéressant.
En France, c'est le mois des anniversaires dans ma famille, avec Cécilia, 25 ans; Maman 51 ans et Mamie, 84 ans. Je pense fort à vous!
Le 1er septembre, nous avons donc déménagé dans le nouveau condo de Messaoud, au métro Cadillac, pas loin de notre futur appart. C'est grand et il nous laisse la seule chambre emménagée, trop sympa. La cohabitation se passe bien. On fait à manger et les courses, il fait la vaisselle et nous héberge, c'est correc'! Le 7, jour de la fête du travail québécoise, on a pris congé et nous sommes allés danser avec Marie et Messaoud aux Pique-niques électroniques. Animation qui a lieu tout les dimanches, de 14h à 21h30, dans le Parc Jean Drapeau sur une île en face de Montréal. On s'est bien marrés, on a dansé et rencontré des gens. Cette semaine on s'est activés pour trouver du boulot, mission accomplie pour Arnaud qui décroche 3 contrats dans la même journée! Dans une librairie pour octobre, pour pelleter dès les premières neiges et plongeur dans un resto.
Nous avons malheureusement eu de très mauvaises nouvelles de France, concernant le Papi d'Arnaud, le Papa de Francois. Il a été hôspitalisé et le diagnostic n'est pas positif... Arnaud décide donc de rejoindre sa famille dès que possible. Nous avons appris le décès de Papi le 9, nous sommes partis le 10 pour Lyon. Clairette nous a accueillie à l'aéroport. Et le jour même nous avons pris le train pour Montpellier. La semaine a été éprouvante, beaucoup d'émotions. Le Colonel René Cusset repose maintenant en paix. Les résistants qui avaient combattu à ses côtés étaient présents aux funérailles. Derniers représentants de la Mémoire de ceux qui ont lutté pour la Liberté il n'y a pas si longtemps.
C'était bon de revoir la famille et les amis, je suis allée voir les miens à Perpignan, 2 jours. On est repartis le coeur plein d'amour pour la suite de nos aventures.

Ok, je prends la pause!
Arnaud, Messaoud, Olivier et Abdel
Partie de jeu d'échecs
Décors lumineux
Voir le récit avec photos et commentaires

On emménage...

De retour le 17 septembre à Montréal, il nous a fallut deux jours pour récupérer de cette semaine pleine d'émotions. On a dormi chez Messaoud, qu'on a retrouvé en forme et positif. Les cousins ne sont pas encore revenus de Sarkoland. Et le lendemain nous sommes allés dire au revoir à Julie et emménager chez nous! Elle part donc en Europe pour quatre mois, et nous voilà Montréalais. Nous avons fait la connaissance de Coucoune, la chatte d'une amie à elle que nous garderons quelque temps. Grand ménage de l'appart et on s'est vite sentis chez nous, comme partout ailleurs, il suffit de poser sa brosse à dent près du lavabo!!
On s'est vite remis à la recherche de boulot et familiarisés avec le quartier. Nous sommes dans le "ghetto", du moins ils appellent ca comme ca ici! Hochelaga-Maisoneuve, à 10 min. en métro du centre-ville, il y a plein de commerces à proximité. Il commence à faire froid la nuit, les températures baissent à une vitesse affolante. Et depuis notre retour il pleut, au moindre rayon de soleil on sort vite pour profiter!
On a été embauchés tout les deux chez Ikea en tant que plongeurs. Mais il y a un petit inconvénient,ce n'est pas à Montréal, il faut aller à Boucherville, en métro et en bus, et il y a une heure de trajet. On a quand même tenté, mais le premier jour on s'est apercu que c'était vraiment trop loin et on a du payer 12$ aller/retour en plus de notre carte de métro mensuelle. Il y pas mal d'annonces, heureusement qu'Arnaud est là pour me rassurer!

Home sweet home!
La cama de matrimonio!
Coucoune, notre colocataire provisoire.
Vue de la terrasse.
Voir le récit avec photos et commentaires

Octobre, les feuilles mortes...

Rechercher du boulot ne nous empêche pas de voir les potes, Olivier est rentré de France, et on voit Messaoud quand il ne bosse pas. Le 8, notre ami Abishek est arrivé pour passer quelques jours chez nous. Nous l'avons rencontré en Inde, à Hampi, et avons été compagnons de voyage quelques jours. Il vit à San Francisco et a quitté son pays natal avec ses parents il y a 12ans. On espère lui rendre visite là bas. On a passé un super week-end grâce notamment au soleil qui a enfin fini par percer les nuages. On a fait une balade dans le parc du Mont Raoyal, jusqu'à son sommet, avec un magnifique panorama sur l'île. Les feuilles mortes commencent à envahir les rues et les érables rougissent. L'été a vite cédé la place à l'automne, on a perdu 15 degrés!
Le samedi soir nous sommes allés au 1er festival Ska de Montréal, avec Arnaud et Abishek, on a dansé sur des bons tunes (comme ils disent ici), je vous conseille Westbound Train, de Boston, Massachusetts. Les gars étaient dans la meme salle pour le concert de Sefyu, la veille, avec Messaoud, Olivier et Rafik, le Club Soda. Puis le dimanche on est allés manger dans le "quartier" indien, une rue en fait, et puis on a fait un tour au marché Jean Talon, où on trouve de bons produits québécois.
Lundi 11, Arnaud a rencontré son futur patron, dans un garage. Il est algérien et vit ici depuis ans. Il commence à 11$/h, ce qui est plutôt pas mal sans diplôme, 40h, week-end libres. De mon côté, après avoir attendu les réponses aux entretiens, je me suis remise à la recherche de nouvelles annonces.Ca a fini par se concure positivement en fin de semaine. Je commence la semaine prochaine dans un resto rapide, au comptoir, 9$/h, 35h, week-end libres et je finis à 15h. Avant d'en arriver là même si c'est vraiment pas la job de rêve, j'ai échappé au pire: 7$ au black dans une pizzéria pourrie de 19h à 4h, ou serveuse pour 6$ sans tips 2 jours par semaine, soit 4 euros, fallait le dire avant: j'aurais pas traversé un océan! Abishek a profité de sa semaine pour visiter la ville qui lui plait beaucoup, il se voit bien vivre ici et apprendre le francais. Il est amateur et danseur de tango et sans crier gare, il disparait parfois pour aller danser pendant des heures. On lui a fait découvrir la cuisine frnacaise, il a eu l'occasion de rencontrer Marie aussi. On la voit trè s peu, mais à chaque fois c'est fun.
Robin est arrivé le 16, on est allés le chercher à 20h en voiture que l'on a loué au garage d'Arnaud pour le week-end. Il est arrivé en petite forme, après un vol avec escale à Heathrow. Je suis contente qu'il soit venu voir ce qu'il peut faire ici. On a passé une soirée tranquille à la casa.

Journal de rue dans notre quartier
Olivier, le retour!
Messaoud, le doyen.
Abishek et Arnaud au parc Mont Royal
Voir le récit avec photos et commentaires

Week-end à Québec

Et le lendemain on est parti pour Québec City, à 250km, au bord du fleuve Saint Laurent. On a réservé une chambre par internet dans une auberge sympathique, dans le Vieux Québec. Départ difficile, le temps que tout le monde émerge! Et puis on s'est perdus dans Montréal, on a tourné sur l'île un moment. On est passés par la rive est du St Laurent, l'autoroute est gratuite ici et l'essence moins chère. Les québécois ont une facon de conduire assez déconcertante, on peut se faire doubler aussi bien par la droite que par la gauche...Pas de priorité à droite, aux carrefours, 1er arrivé, 1er à passer! Heureusement finalement que le patron d'Arnaud n'a autorisé aucun autre conducteur. On est donc arrivés sur la rive opposée à Québec, on a laissé la voiture à Lévis et on a pris le bac. La vue sur la ville, le château Frontenac et le fleuve est superbe. On est allés poser nos sacs à l'auberge dans le Vieux Québec, puis faire une petite balade au coucher de soleil dans les rues. Et vers 18h, (on s'adapte aux horaires québécoises) on s'est posés dans un resto pour un repas de 2h30, ca n'était jamais arrivé à Abishek. Il n'y a que les francais pour faire ca! La serveuse nous a indiqué une boîte pour aller boire un verre mais on s'est fait refuser l'entrée. Je crois que "ca ne va pas être possible" est international! Robin et Arnaud sont allés boire un verre avec le barman francais de l'auberge et d'autres gens, Abishek s'est posé et je suis allée me coucher. Le réveil a été hard le lendemain pour le check-out et le petit déj. Québec est la seule ville d'Amérique du Nord fortifiée, fondée en 1608, capitale de la Nouvelle France. le 1er francais a avoir découvert ces terres est Jacques Cartier, en 1535. Les Amérindiens étaient alors les seuls habitants des rives du fleuve. Kebec en algonquin veut dire "là où le fleuve se rétrécit".
Abishek a été notre guide ce jour là, on a déambulé dans les ruelles. En fin d'aprém on a repris le bac pour Lévis. Et le soir on est restés tranquilles à la maison. Abishek est allé danser le tango pour sa dernière nuit à Montréal.

Robin et moi sur le bas entre Lévis et Québec
Le fleuve Saint Laurent
Robin, Arnaud et Abishek
Robin pose!
Voir le récit avec photos et commentaires

Métro, boulot, dodo....

Le lendemain, Abishek et Robin ont passé la matinée ensemble avant qu'il aille prendre son avion pour San Francisco. Premier jour de boulot pour moi au snack, et retour au garage pour Arnaud. Je commence à 8h et fini à 15h, ce qui me laisse les après- midi tranquilles avec Robin. cette semaine a permis à Robin de récupérer du décalage horaire. Pour Arnaud c'est un rythme de boulot assez intense, il a 45 minutes de trajet en transports en commun, part tôt le matin pour revenir le soir, vers 19h30. De mon côté je n'ai qu'1/4h de trajet, par contre avec le patron ca se passe moins bien que pour Arnaud. Et je crois que je suis en plein choc culturel...
Ca nous change de l'Asie où on peut passer 8 mois avec 3000euros chacun...On est venus ici pour faire des sous mais finalement ca a l'air mal barré! Mais même si la vie est moins chère, on gagnait mieux sur les chantiers de rénovation en France. Mais bon, c'est autre chose, la découverte de la culture nord américaine, et puis il y a tant de choses à voir au Canada. Et on est trop bien dans notre appart, on n'aurait pas tout son confort pour le même loyer chez nous.

Arnaud, Robin et Rafik et Zitoune à Halloween
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage au Canada proposés par les Visoterriens.

1
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra